Faut-il éteindre son mainframe le 31 décembre ?

Cloud

D’après Charles Burns, patron du Giga Information Group, les responsables informatiques qui envisagent d’éteindre les ordinateurs de leur entreprise lors de la soirée fatidique risquent fort de faire plus de mal que de bien à leurs équipements.

Charles Burns, vice-président du Giga Group, a expliqué lors d’une conférence GigaWorld en Arizona que les systèmes mainframe répondront mieux aux problèmes du passage à l’an 2000 que ne le croient les utilisateurs. Selon l’analyste, des responsables informatiques prévoient d’éteindre leurs plates-formes avant les douze coups de minuit parce qu’ils veulent éviter le basculement de l’horloge externe. Par ailleurs, ils craignent qu’une coupure de courant survienne. Charles Burns leur a répondu que dans ce cas se posait le problème du choix du moment pour la sauvegarde des données de l’entreprise. Il a souligné qu’il n’était pas utile de s’inquiéter pour les horloges internes des gros systèmes, surtout s’ils utilisent la technologie Sysplex d’IBM qui permet de contrôler la date grâce à un équipement radio ou satellite. Quant à la coupure de courant, le risque lui semble bien plus grand lors d’un orage par exemple. Quant aux machines anciennes ou rarement manipulées, décider leur arrêt temporaire pourrait entraîner des difficultés non prévues.

Pour en savoir plus : http://www.gigaweb.com


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur