Le FBI démantèle trois sites de téléchargement illégal d’applications Android

Mobilité
Piratage d'applications mobiles Android

Pris dans les filets du FBI, trois sites de téléchargement illégal d’applications mobiles pour Android, reconnus coupables d’infraction à la propriété intellectuelle, ferment leurs portes.

Dans le cadre d’une opération sans précédent menée en collaboration avec les autorités françaises et néerlandaises, avec l’appui du Department of Justice (DoJ), le FBI a pris dans ses filets trois sites de téléchargement illégal d’applications mobiles pour Android.

Passé Snappzmarket.com et Appbucket.net, qui ont vu leurs domaines respectifs saisis en vertu des neuf mandats délivrés en ce sens le 21 août par plusieurs tribunaux américains, la principale victime de cette offensive reste Applanet.net.

Fort de quelque 88 000 fans sur Facebook pour 21 000 abonnés sur Twitter, ce grand nom du “warez” s’était forgé une réputation de ténor en la matière, avec un généreux catalogue de plus de 15 000 applications mises à disposition sous la forme de fichiers modifiés.

Reconnu, comme ses deux pendants, coupable d’infraction délibérée à la propriété intellectuelle par publication de contenus soumis au droit d’auteur, le site a fermé ses portes.

Il reste pour l’heure accessible et référencé sur les moteurs de recherche, très certainement dans l’optique de mettre les visiteurs au parfum du changement.

En témoigne cette unique page qui affiche une bannière explicative frappée des logos du DoJ et du FBI, par laquelle il est précisé que le domaine a été saisi pour violation généralisée de copyright.

Le préjudice subi par les éditeurs et les développeurs indépendants est chiffré à plusieurs millions de dollars.

Selon les termes du communiqué officiel, les serveurs d’hébergement de ces applications piratées étaient situés en France et aux Pays-Bas. Les autorités sur place ont contribué aux démarches.

Et Lanny A. Breuer, du DoJ, de résumer : “Nous poursuivrons cette étroite collaboration pour protéger les créateurs de quiconque chercherait à s’approprier leur propriété intellectuelle […] Les lois s’appliquent autant qu’elles valent pour la musique ou les films.

saisie Applanet FBI

Crédit image : nasirkhan – Shutterstock.com


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur