Fédération d’opérateurs mobiles autour de la 4G

Mobilité

Six acteurs importants de la téléphonie mobile s’unissent pour faire entendre leurs voix auprès des gouvernements.

Avec l’arrivée imminente des services Internet sans fil en 4G, six des plus grands opérateurs mobiles ont décidé de s’associer. Ce lobby est destiné à faire pression sur les gouvernements afin qu’ils renoncent à imposer des frais de licence considérables pour exploiter les spectres de fréquences dédiés. Le Next Generation Mobile Network Forum regroupe des acteurs comme Orange, Vodafone, NTT DoCoMo, T-Mobile, KPN et China Mobile.

Le groupement d’opérateurs mobiles souhaite éviter qu’avec l’arrivée de la 4G, le schéma de la 3G ne se reproduise. Un déploiement qui avait été marqué par des coûts onéreux d’acquisition de licences d’exploitation. Il souhaite ainsi convaincre les gouvernements d’utiliser en partie le spectre actuellement disponible pour héberger les services Internet mobiles à très haut débit.

Le spectre actuel devra toutefois subir quelques modifications qui risquent d’affecter les licences GSM actuellement détenues par les opérateurs mobiles. Au Royaume-Uni, ces licences avaient été concédées gratuitement aux opérateurs, contrairement aux licences 3G qui avaient été accordées à un coût total combiné de 327,3 milliards d’euros.

Traduction d’un article de Vnunet.com en date du 21 juin 2006


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur