Femtocell : Cisco intègre Ubiquisys dans son réseau

Régulations
Twitter rachète Ubalo Lucky Sort

Engagé dans une quête d’interopérabilité des réseaux, Cisco s’offre, pour environ 240 millions d’euros en numéraire et motivations sur résultats, la société britannique Ubiquisys, spécialiste du femtocell.

Dans une approche d’interopérabilité des réseaux, Cisco lorgne sur les technologies femtocell et s’offre, pour 310 millions de dollars (240 millions d’euros) en numéraire et motivations sur résultats, un spécialiste en la matière : la société britannique Ubiquisys.

L’équipementier américain va mettre à profit cette opération de croissance externe pour diversifier son portefeuille de solutions à destination des opérateurs télécoms, autour de la 3G et de la LTE (Long-Term Evolution).

Basé à Swindon, dans le comté anglais du Wiltshire, Ubiquisys s’est fait connaître depuis 2004 pour ses travaux sur ces réseaux haut débit de nouvelle génération.

Financée depuis lors à hauteur de 81 millions de dollars en six tours de tables menée notamment par le fonds de capital-investissement Atlas Venture, l’entreprise développe des stations de base qui s’appuient sur le système femtocell ZoneGate pour améliorer la réception cellulaire.

Reliés à une box Internet en environnement domestique ou professionnel, ces modules “plug & play” créent un mini-réseau 3G dont la diffusion à coute distance permet d’assurer une qualité optimale du signal.

Opérateurs et fournisseurs de services télécoms – dont SFR, qui fait partie des quelques 60 clients d’Ubiquisys – y entrevoient un moyen de désengorger leurs réseaux mobiles, en phase avec la multiplication des terminaux connectés.

Cisco inscrit cette acquisition dans la continuité du rachat d’Intucell (475 millions de dollars déboursés en janvier dernier pour ce spécialiste de la gestion du trafic mobile).

La transaction, qui reste à finaliser au dernier trimestre 2013, impliquera un transfert de technologies, mais aussi de compétences.

Elle portera sur l’ensemble des effectifs d’Ubiquisys, qui rejoindront la division Small Cell Technology de Cisco, sous la direction de Partho Mishra.

Comme spécifié dans le communiqué corrélatif, ces actifs seront mis à contribution pour établir une solution de bout en bout, “du front-end sans fil jusqu’au coeur de réseau câblé“.

—— A voir aussi ——
Quiz ITespresso.fr : maîtrisez-vous le langage high-tech ?

Crédit image : R. Gino Santa Maria – Shutterstock.com


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur