Femtocell : Free veut pousser la création de mini-réseaux 3G avec sa Freebox

Cloud

La prochaine génération de Freebox devrait intégrer, en option, la technologie femtocell, pour améliorer la couverture 3G à domicile des abonnés Free.

Free a décidé d’intégrer les femtocells dans la v6 de sa Freebox, qui devrait sortir dans le courant de l’année, a précisé Maxime Lombardini, le directeur général d’Iliad, invité de l’émission Masse Critique de Frédéric Martel, diffusée sur les ondes de France Culture le 10 janvier dernier.

Les FAI s’intéressent de plus en plus à la technologie femtocell, qui consiste à créer des points d’accès permettant d’établir des mini-réseaux 3G via une connexion haut débit IP standard de type ADSL, directement au domicile des abonnés ou dans les entreprises.

Ces femtocells, également appelées femtocellules, se matérialisent sous la forme de petits appareils plug-and-play de faible puissance, qui offrent une couverture 3G localisée et une capacité dédiée en utilisant la connexion haut débit de l’abonné comme liaison.

Afin d’assurer une couverture 3G localisée, Free proposera d’abord cette technologie femtocell en option dans la Freebox, “à ceux qui le souhaitent”, a précisé Maxime Lombardini.

Pour le moment, le FAI, et futur opérateur mobile,  n’a pas encore précisé comment il comptait intégrer cette technologie au sein de sa set-top box pour la mise en place, dans un périmètre donné (avec une portée maximale de 15 mètres), de petits réseaux 3G.

Ainsi, le v6 de la Freebox pourrait embarquer en supplément une borne relais intégrant une antenne spéciale, ou Free pourrait fournir un boîtier complémentaire qui permettra de déployer le réseau 3G domestique via le réseau haut débit de l’abonné, à l’image de ce que propose SFR depuis novembre dernier.

L’offre SFR Home 3G permet en effet de faciliter les communications passées en 3G depuis un mobile ou à partir d’un PC mobile connecté avec une clé 3G pour une couverture optimale, grâce à la mise à disposition d’un boîtier à relier à sa box ADSL par un câble Ethernet. Ce boîtier spécial femtocell est disponible pour 199 euros.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur