Fiasco des batteries Dell : Sony pourrait perdre 176 millions dans l’affaire

Mobilité

Il s’agit du “pire scénario probable” reposant sur différentes hypothèses
concernant le coût moyen des batteries.

Sony risque d’essuyer des pertes sans précédent à hauteur de plus de 176 millions d’euros, suite aux cas d’explosion ou d’incendie de batteries de PC portables fournies au fabricant Dell. Cette information a été révélée à Vnunet.com par des sources du secteur.

Les analystes ont calculé que Sony pourrait perdre plus de 176 millions d’euros si le fabricant japonais était contraint de remplacer les 4,1 millions de batteries des ordinateurs portables affectés, le pire scénario envisageable. Dell a annoncé lundi qu’il s’engageait à réparer ou à remplacer 4,1 millions de batteries de portables contenant des éléments fabriqués par Sony.

Le fabricant d’ordinateurs a demandé aux utilisateurs d’arrêter immédiatement d’utiliser les batteries car elles présentaient un risque de surchauffe ou même d’incendie. Cette décision fait suite à plusieurs plaintes concernant des explosions violentes de batteries de portables. Les utilisateurs d’ordinateurs portables des séries Dell Latitude, Inspiron et Precision sont invités à se rendre sur le site Dell spécialement dédié au rappel de batteries.

En se basant sur les informations disponibles actuellement, les analystes du cabinet japonais Nomura Securities ont estimé le coût potentiel maximum pour Sony si le fabricant est reconnu responsable de la défaillance. “Si Sony devait supporter la totalité des coûts associés aux pièces de remplacement ? le pire scénario envisageable pour Sony ? nous estimons à environ 26 milliards de yens [environ 176 millions d’euros] le montant total des pertes“, a estimé Nomura dans un rapport de recherche privé mené pour les banques d’investissement clientes.

Les analystes ont insisté sur le fait que ce montant approximatif correspondait au “pire scénario probable” et qu’il reposait nécessairement sur différentes hypothèses concernant le coût moyen des batteries, Dell et Sony n’ayant à ce jour dévoilé que peu d’informations. Ce coût équivaudrait à 14% du résultat d’exploitation estimé de Sony pour le dernier exercice fiscal.
Nomura a, certes, affirmé que cette dépense exceptionnelle serait assez aisément absorbée par Sony, mais les analystes ont également mis en garde contre d’éventuelles conséquences.

Bien que les coûts risquent d’être relativement importants, nous pensons que le cours de l’action de l’entreprise sera peu affecté puisque le rappel ne sera probablement vu que comme un facteur ponctuel“, prédit Nomura dans son rapport. “Mais si les expertises menées pour détecter l’origine de la surchauffe révèlent un impact possible sur toute la gamme de batteries, nous pensons que la situation affectera considérablement la structure financière de Sony. C’est pourquoi nous invitons à la plus grande prudence jusqu’à ce que les causes de la surchauffe soient clarifiées.

Les batteries contiennent des piles lithium-ion haute énergie fabriquées au Japon et en Chine par Sony. Elles ont été utilisées dans 33 modèles de portables différents des gammes Latitude, Inspiron, Precision et XPS de Dell.

Les média rapportent occasionnellement des cas d’incendies de batteries affectant différents fabricants, mais les problèmes liés aux batteries de portables Dell ont particulièrement attiré l’attention du public, après que des images saisissantes d’un ordinateur portable en flammes lors d’un séminaire tenu à Osaka ont été publiées par notre site partenaire The Inquirer.

Traduction d’un article de Vnunet.com en date du 15 août 2006


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur