Fibre : Eric Besson veut que les efforts soient intensifiés

Cloud

Le gouvernement vient de rappeler les grands lignes du déploiement du très haut débit en France. D’ici fin 2011, deux millions de logements seront raccordés à la fibre à domicile.

Le gouvernement veut garder le cap sur la fibre.

Jeudi 3 février, Eric Besson, ministre chargé de l’Industrie, de l’Energie et de l’Economie numérique, a visité deux locaux de raccordement des abonnés à la fibre optique situés à Paris en compagnie de Stéphane Richard, Directeur général de France Telecom – Orange, et Xavier Niel, le patron d’Iliad-Free.

A fin 2010, l’objectif initial du gouvernement a été atteint : un million de logements raccordé à la fibre optique en France. Ce sera le double d’ici fin 2011, ce qui correspondrait à une intensification des efforts pour déployer le très haut débit, selon Eric Besson.

Dans dix ans, 60% des foyers français pourraient disposer d’une fibre optique à domicile (FTTH en anglais). Dans le cadre du grand emprunt national (“programme des investissements d’avenir”), une enveloppe de deux milliards d’euros est prévue pour accompagner ce déploiement d’infrastructure.

La moitié sera consacrée à l’accompagnement des opérateurs dans les zones moyennement denses. “Le guichet sera ouvert au cours du premier semestre 2011”, peut-on lire dans le communiqué de Bercy.

Quid du reliquat ? Les collectivités locales disposeront de 750 millions d’euros de subventions pour des projets de raccordement dans les zones les moins denses (une expérimentation a été lancée avec 7 projets pilotes).

Tandis que les 250 millions d’euros restant seront dédiés aux “technologies alternatives à la fibre” dans les zones rurales.

A lire également : Dossier Spécial : Fibre : la ruée vers le très haut débit


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur