Fibre : la barre des 300 000 abonnés presque atteinte

Cloud

L’ARCEP recense 290 000 abonnements très haut débit. Numericable reste le principal contributeur mais les autres opérateurs vont se réveiller.

Les règles du jeu du très haut débit dans les zones très denses étant fixés, il est intéressant de scruter l’état des lieux du marché sous le prisme de l’Observatoire du très haut débit fixe publié par l’ARCEP.

Pour le quatrième trimestre 2009, le régulateur des télécoms recense 290 000 abonnements très haut débit dont 70 000 abonnements pour la fibre à domicile (Fiber-To-The-Home ou FTTH). Mi-2009, il en recensait 230 000.

Le câblo-opérateur Numericable précise de son côté qu’il est le principal contributeur à ce parc très haut débit avec 220 000 clients (Numericable ou marques tierces clientes comme Darty Box) sous une architecture de la fibre jusqu’au bâtiment (Fiber-To-The-Building ou FTTB).

Mais les autres opérateurs s’activent aussi de leur côté. Ainsi, Orange a lancé une promotion sur son offre “Kit fibre”

Des précisions sont fournies par l’ARCEP sur l’état du déploiement du très haut débit. Une première vague d’une quarantaine d’agglomérations sont concernées en premier lieu. Sachant que plus de 4,5 millions de logements se situent à proximité d’un réseau en fibre optique.

L’équipement des immeubles et des logements en fibre se poursuit : plus de 40 000 immeubles sont désormais raccordés à un réseau fibre (+ 11% sur un trimestre). Dans ces zones “nouvellement fibrées”, on recense un bassin de 800 000 logements éligibles à une offre FTTH (+ 8% sur le trimestre).

A lire également : Dossier spécial : Fibre : la ruée vers le très haut débit


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur