Fibre noire : le fondateur de Free apporte un soutien à Sipartech

CloudDatacenters

L’opérateur Sipartech, qui exploite un réseau de fibre optique reliant les grands data centers autour de Paris, lève 1,5 million d’euros auprès de NJJ Capital, la holding de Xavier Niel.

Le marché de la fibre noire (passive) est de nouveau en plein boom et Sipartech veut en profiter.

Outre le déploiement des réseaux de fibres à domicile (FTTH), de plus en plus d’entreprises ont besoin d’être raccordées à leur infrastructure informatique en fibre optique pour minimiser le temps d’accès à leurs données.

Un renouveau pour ce marché qui n’avait pas presque pas vu de nouveaux entrants depuis l’éclatement de la bulle Internet.

Sipartech est un jeune opérateur créé en août 2008 par Julien Santina, un ingénieur télécoms qui a pris la casquette d’entrepreneur.

C’est l’un de ces nouveaux acteurs sur ce marché porté par l’externalisation d’infrastructures informatiques.

L’opérateur compte une quinzaine de collaborateurs et prévoit d’en recruter autant dans les années à venir.

La société propose une offre de connectivité fibre noire (passive) vers les centres d’hébergement franciliens existants (Téléhouse 2, Interxion, etc.) et à venir.

En effet, la concentration des principaux acteurs dans le nord de Paris pousse ces derniers à se tourner vers d’autres sites géographiques (sud-ouest et sud-est de Paris, Seine-et-Marne…) notamment pour des raisons de sécurité.

Il faut donc que les opérateurs répondent très vite présents pour que, dès l’ouverture commerciale, les clients du centre de données aient un accès à nombre important d’opérateurs.

Xavier Niel soutient Sipartech

Si elle s’était développée sur ces fonds propres, l’entreprise s’est attachée à lever des fonds pour accélérer son déploiement et sa branche commerciale.

Et cette recherche a porté ses fruits puisque la holding personnelle de Xavier Niel – NJJ Capital – a investi récemment 1,5 million d’euros dans Sipartech.

Le co-fondateur d’Iliad-Free a pris ainsi une participation minoritaire dans l’opérateur d’infrastructures neutres.

“Le soutien financier de NJJ Capital va nous permettre de poursuivre le déploiement de notre infrastructure de fibre noire. En effet, depuis notre création, nous avons déjà déployé un réseau de 190 kilomètres de fibres, doté de 130 points de raccordement, sur les 200 kms prévus d’ici fin 2010″, commente Julien Santina, Président de Sipartech, cité dans un communiqué.

Près d’un an après le lancement de la commercialisation de son infrastructure, Sipartech a déjà séduit une soixantaine de clients.

L’on peut notamment citer TDF, Pixmania, AuFeminin.com, Publicis, Cogent ou encore… Free et sa branche hébergement “Online”.

Les différents contrats s’étendent sur des périodes de 3 à 15 ans (sous forme d’IRU) pour des montants allant jusqu’à plusieurs millions d’euros. Une visibilité qui peut rassurer les investisseurs.

Carte du réseau Sipartech (septembre 2010). © Sipartech.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur