Fibre optique : le cap est fixé pour le très haut débit dans les zones très denses

Cloud

La règlementation FTTH est calée, les opérateurs ont publié leurs offres catalogues d’accès à leurs réseaux, la bataille peut commencer.

Selon l’ARCEP, le déploiement de la fibre à l’abonné peut vraiment démarrer.

Le cadre réglementaire est fixé et les offres catalogues sur le marché de gros des opérateurs sont publiées en application de la décision de l’Autorité des télécoms en date du 17 janvier 2010.

En l’état actuel, le chantier FTTH peut vraiment débuter sur “les modalités de déploiement et de l’accès aux lignes de communications électroniques à très haut débit en fibre optique en zones très denses.”

Afin de faciliter les discussions avec les opérateurs sur les conditions de déploiement dans ces zones denses, l’ARCEP a publié un guide pratique destiné aux bailleurs, syndics et copropriétaires.

Les opérateurs vont donc accélérer la prospection immeuble par immeuble dans chaque grande ville afin de bénéficier du statut “d’opérateur d’opérateur” ou d’opérateur d’immeuble et de recruter leurs premières grandes vagues de clients très haut débit.

Rappelons que le rôle de l’opérateur d’immeuble est de prend en charge les travaux d’installation, de gestion, d’entretien et de remplacement des lignes très haut débit, y compris celles mutualisées auprès d’opérateurs tiers.

La prochaine grande étape portera sur les zones moyennement denses (les villes de moyenne importance en termes démographiques).

Sur ce volet, le gouvernement prône l’instauration de partenariats publics-privés favorisant le co-investissement.

Des appels d’offres par région devraient émerger dans ce sens d’ici mi-2010.

Lire également : dossier spécial : Fibre : la ruée vers le très haut débit (réactualisé)

Le cas spécifique de Numericable
A côté de France Telecom – Orange, Free et SFR, Numericable est un cas à part : en tant que câblo-opérateur, (présent dans 40% des logements sur le territoire), il est de facto un opérateur d’immeubles. Numericable annonce ses premières conquêtes avec des accords signé avec Foncia et Loiselet et Daigremont (deux des plus grands syndics d’immeubles de France). Fin 2009, Numericable s’est vu confier le 31 décembre 2009 par la société Gecina, propriétaire bailleur, la réalisation des réseaux intérieurs en fibre optique de ses 11000 logements.

Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur