Fibre optique : l’Élysée pousse les opérateurs à définir un consensus

Cloud

Orange, SFR, Free et Numericable doivent proposer une solution pour étendre la fibre optique au-delà des zones très denses.

L’Elysée met la pression sur les opérateurs télécoms pour trouver un consensus concernant le déploiement du très haut débit dans les zones moyennement denses.

Selon Le Figaro, Xavier Muscat, secrétaire général adjoint de l’Élysée, a récemment reçu les quatre grands fournisseurs d’accès Internet : Orange, SFR, Free et Numericable.

Ils sont “conviés” à proposer un schéma pour étendre le très haut débit en dehors des zones très denses dans lesquelles la rentabilité des investissement sera probablement assurée.

L’idée d’un “opérateur mutualisé”, notamment poussée par la Caisse des Dépôts et Consignations, fait son chemin. Elle consisterait à créer une structure unique – avec le soutien explicite des opérateurs concurrents – chargée de mutualiser les fonds et les moyens pour déployer la fibre dans les zones peu denses.

Mais cette piste n’a pas l’adhésion de France Telecom. L’opérateur historique est tenté de tracer son chemin en solo. Toujours selon Le Figaro, les opérateurs sont censés fournir une réponse d’ici la fin de la semaine.

A lire également : dossier spécial : fibre : la ruée vers le très haut débit


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur