Fibre optique : Orange et Free font la paix autour de l’accès aux fourreaux

L’Autorité de la concurrence « prend acte » de l’accord Free – Orange sur les conditions d’accès aux infrastructures de génie civil de l’opérateur historique. Il est censé faciliter le déploiement du très haut débit.

free-orange-fibre-concurrence

Orange et Free mettent un terme à un contentieux portant sur le déploiement de la fibre optique.

L’Autorité de la concurrence avait été saisie dans ce sens par le groupe Iliad. Et une procédure pour abus de position dominante visant Orange avait été ouverte.

Elle prend « acte du désistement de Free et décide de clore le dossier » qui portait sur les conditions d’accès aux infrastructures de génie civil de l’opérateur historique.

L’accord Free – Orange intervient à « un stade avancé de la procédure », précise l’autorité de régulation dans un communiqué. Une décision de sa part était attendue d’ici la fin de l’année.

Cette issue représente « une avancée importante pour le déploiement de la fibre optique ».

Puisqu’elle facilitera les conditions de déploiement des réseaux à très haut débit pour plus de 510 000 logements dans 20 villes (province et région parisienne).

L’accord concerne tous les acteurs engagés dans le déploiement de la fibre et sous-tend des conditions techniques (« une architecture technique unique leur permettant de se raccorder à des points de mutualisation desservant au moins 300 logements ») et financières plus favorables (« allègement des coûts » et possibilité de co-investissement progressif). Le protocole fera l’objet d’une déclinaison commerciale par Orange auprès de l’ensemble des opérateurs tiers.

A l’origine de la saisine, Free protestait contre le refus du groupe France Telecom (opérateur historique) de proposer à ses concurrents une offre d’accès à ses infrastructures de génie civil leur permettant de déployer leur propre réseau de fibre optique.

Or l’accès aux fourreaux d’Orange est considéré comme un enjeu déterminant dans le déploiement de la fibre.

Liste des villes concernées : Rouen, Tours, Clermont-Ferrand, Le Blanc Mesnil, Villeneuve le Roi, Villemomble, Saint Martin d’Hères, Livry Gargan, Thiais, Champs-sur-Marne, Rillieux-la-Pape, Ecully, Marly le Roi, Vélizy, Vaulx-en-Velin, Saint-Ouen, la Courneuve, Epinay-sur-Seine, Chennevières-sur-Marne et Ris-Orangis.

——————–

Quiz : Connaissez-vous vraiment la fibre ?

————————

(Credit photo : Shutterstock.com –  Copyright : discpicture)

Rédacteur en chef ITespresso.fr Lire mes autres articles

Mon article vous a plu ?
Restez-connectés en vous inscrivant à nos newsletters

Derniers commentaires



One reply to Fibre optique : Orange et Free font la paix autour de l’accès aux fourreaux
  • Le 21 septembre 2013 à 22:17 par fullana Marc

    Mensonge de free qui m’a clairement dit à 2 reprise qu’ils n’équiperont pas les maisons individuelle sur le site du Grand Nancy

Laisser un commentaire

  • Les champs obligatoires sont indiqués avec *,
    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

21:44:03