Fibre : Sipartech lève 10 millions d’euros et conserve le soutien de Xavier Niel

Régulations
sipartech-fibre-noire-reseau-tres-haut-debit

L’opérateur neutre de fibre optique noire (passive), qui concentre ses activités en région parisienne, effectue une deuxième levée de fonds de 10 millions d’euros.

Sipartech, opérateur neutre de fibre optique noire (passive), vient d’effectuer une deuxième levée de fonds de 10 millions d’euros.

Elle a été réalisée auprès de la société de capital-investissement Ciclad et de NJJ Capital, la holding personnelle de Xavier Niel (dirigeant d’Iliad-Free).

“Lors de cette opération, le dirigeant, Julien Santina et son bloc fondateur conservent la majorité du capital de la société”, précise le communiqué.

Xavier Niel suit le projet depuis le début : dès septembre 2010, il avait injecté 1,5 million d’euros via son véhicule d’investissement.

Depuis sa création en 2008, Sipartech a déployé un réseau de fibre de plus de 500 km dans Paris et sur la région parisienne (1200 points de raccordement, petite et grande couronne) destiné aux entreprises, aux opérateurs et aux différents acteurs économiques (collectivités locales, services publics…).

Sipartech dispose d’un portefeuille de plus de 150 clients, grands comptes et PME notamment du monde des télécoms, des médias et de l’Internet, tels qu’Interxion, TDF, AuFéminin.com, Online (services d’hébergement du groupe Iliad), Deezer, Dailymotion, SeLoger, Ubifrance…

En plus de son activité de location de fibre optique, Sipartech propose des prestations de conseil pour accompagner ses clients dans la mise en œuvre et l’exploitation de leur fibre optique noire.

La société Sipartech, présidée par Julien Santina (un ingénieur télécoms qui a pris la casquette d’entrepreneur), dispose d’un effectif d’une trentaine de collaborateurs.

Le recrutement devrait se poursuivre sur 2013 (une vingtaine de personnes en plus escomptées d’ici mars).

 


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur