Fil high-tech : Alcatel-Lucent, Noos-Numéricâble, Conseil de la concurrence, Bewan

Mobilité
Information - news

Les titres au complet : Le gouvernement américain donne son feu vert à la
fusion Alcaltel-Lucent – Noos-Numéricâble candidat à la quatrième licence 3G? –
Le Conseil de la concurrence se prononce pour la suppression de la régulation
<em>ex ante</em> du marché du haut débit – Bewan change d’identité
visuelle.

Le gouvernement américain donne son feu vert à la fusion Alcaltel-Lucent
La Commission sur les investissements étrangers aux Etats-Unis(CFI US) a donné, le 18 novembre 2006, son accord de fusion entre Alcatel et Lucent présenté en avril 2006. Les deux sociétés devront cependant mettre en place un National Security Agreement (accord de sécurité nationale) et un Special Security Agreement (accord de sécurité spéciale). Lucent devra notamment créer une filiale pour mettre à l’abris ses activités liées à la Défense nationale américaine. La Commission européenne avait donnée son feu vert à la fusion en juillet 2006.

Noos-Numéricâble candidat à la quatrième licence 3G?
Selon le quotidien Les Echos du 17 novembre, l’opérateur Noos-Numéricâbale pourrait déposer sa candidature à l’acquisition de la quatrième licence de téléphonie mobile 3G en France. L’opérateur serait soutenu par la banque d’affaire HSBC mandatée pour constituer un consortium. Une licence de téléphonie mobile permettrait au câblo-opérateur de renforcer ses offres de convergence fixe-mobile-Internet.

Le Conseil de la concurrence se prononce pour la suppression de la régulation ex ante du marché du haut débit
Dans un avis rendu le 17 novembre 2006, le Conseil de la concurrence estime que la régulation ex ante du marché national des accès large bande (marché “12 bis”) ne se justifie plus “compte tenu des évolutions constatées sur les marchés de gros du haut débit [et] du fait du déploiement des réseaux des opérateurs concurrents de France Télécom et des mouvements de concentration et d’intégration verticale récemment observés dans ce secteur”. Autrement dit, il n’est plus nécessaire de réguler les offres de gros des opérateurs (particulièrement France Télécom) avant leur commercialisation. Le Conseil conforte ainsi l’Autorité de régulation des communications électroniques et des postes (Arcep) qui avait saisi les sages les 25 septembre et 6 octobre 2006.

Bewan change d’identité visuelle
Pour ses dix ans d’existence, le constructeur français de solutions réseau et Internet Bewan a décidé de faire évoluer son identité visuelle. Désormais, un logo tout en rondeur aux évocations modernes et constitué d’un point entouré de demi cercles aux couleurs chaudes illustre la stratégie de l’entreprise marquée par convergence de plusieurs technologies (ADSL, Wi-Fi, CPL, VoIP…) et de plusieurs marchés (FAI, distri…). Bewan en profite pour raccourcir son nom : Bewan Systems devient tout simplement Bewan.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur