Fil High-Tech : Des travaux d’intérêt général pour avoir diffusé une variante de Blaster

Mobilité

Et aussi : Brevets logiciels : la FFII appelle le parlement européen à faire barrage – Grosbill vise la bourse – Pixmania touche ses clients par MMS – La communication locale sous le centime chez Télé2.

Des travaux d’intérêt général plutôt qu’une forte amende pour le diffuseur d’une variante de Blaster Jeffrey Lee Parson, accusé d’avoir infecté 48 000 ordinateurs avec une variante du ver Blaster, ne paiera pas l’amende de 500 000 dollars que Microsoft avait obtenue auprès de la justice américaine en guise de réparation. En revanche, il est condamné à une peine d’un an et demi en prison et va effectuer un cumul de 325 heures de travaux d’intérêt général. Ensuite, il fera l’objet d’une période de mise à l’épreuve de trois ans. Une sanction alternative que Microsoft a acceptée. Brevets logiciels : la FFII appelle le parlement européen à faire barrage A l’occasion de la seconde lecture par le parlement européen du projet de directive sur la brevetabilité des logiciels, l’Association pour une infrastructure informationnelle libre (FFII) demande aux eurodeputés d’opter pour un “un rétablissement complet des amendements dans l’esprit de la première lecture du Parlement européen ou un rejet complet. Après réception du texte sur les logiciels libres approuvé par le Conseil de l’Union européenne, le parlement européen disposera d’un délai de quatre mois pour la seconde lecture de ce texte très controversé. Le vote en session plénière devrait se tenir en juillet. Grosbill vise la bourse GrosBill, société spécialisée dans la vente en ligne de matériel informatiques, a annoncé son projet de s’introduire en bourse d’ici l’été 2005. Elle compte lever cinq millions d’euros pour financer son développement. Pixmania touche ses clients par MMS Pixmania, site marchand dédié aux produits numériques (appareils photos, camescope?), s’associe à Phonevalley, prestataire français spécialisé dans les solutions mobiles pour lancer une campagne publicitaire par MMS. Les “personnes ciblées” vont recevoir sur leurs mobiles cinq écrans comprenant du texte et limage en lien avec une offre promotionnelle portant sur un lecteur MP3. La communication locale sous la barre du centime chez Télé 2 Télé 2 France propose la minute de communication locale à 0,8 centime la minute, que ce soit en heures pleines ou creuses (hors charge de mise en relation).


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur