Fil High-Tech : IBM, Sony Ericsson, Sony-Cyber Shots, Jeux vidéo ? violence, Vins-bourse

Mobilité
Information - news

Les titres complets : IBM prêt à payer les heures sup’ – Sony et Ericsson
ensemble dans les déclinaisons télé – Défaillance dans certains modèles du
Cyber-Shot de Sony – Halte aux jeux vidéo violents – Un site de vente de vin
tenté par la Bourse.

IBM prêt à payer les heures sup’
En Californie, IBM serait prêt à verser 65 millions de dollars à 32 000 collaborateurs qui ont fait appel à la justice en janvier sous forme d’une action collective pour réclamer le paiement de leurs heures supplémentaires. A l’origine, la plainte a été initiée par trois employés d’IBM qui se sont vus refuser ce règlement car le groupe high-tech considérait qu’ils échappaient à la loi fédérale et californienne du travail sur les heures supplémentaires au regard de leur qualification.

Sony et Ericsson ensemble dans les déclinaisons télé
Après leur partenariat dans la fabrication de terminaux mobiles, Sony et Ericsson vont étendre leur collaboration dans la télévision sur mobile et la télévision haut débit. En 2001, l’équipementiers télécoms suédois et le groupe électronique nippon avait créé une co-entreprise Sony Ericsson dans la téléphonie mobile.

Défaillance dans certains modèles du Cyber-Shot de Sony
Selon Sony, plusieurs milliers de modèles d’appareils photo numériques Cyber-shot, dont les écrans à cristaux liquides de huit des modèles ont été commercialisés entre septembre 2003 et janvier 2005, pourraient ne pas fonctionner correctement voire pas du tout dans des environnements “chauds et humides”. Le groupe électronique nippon estime que sur un million de modèles vendus, 4000 appareils présenteraient ce type de défaut.

Halte aux jeux vidéo violents
En France, les jeux vidéo violents sont dans la ligne de mire de trois députés UMP. A travers une proposition de loi inscrite dans le cadre de l’examen parlementaire du texte de loi sur la délinquance, Bernard Depierre (Côte d’Or), Lionnel Luca (Alpes-Maritimes) et Jacques Remiller (Isère) demandent l’interdiction des jeux vidéos “très violents incitant directement à des actes de barbarie”, comme ceux “contenant une incitation directe à des violences sexuelles, à des sévices corporels, à des actes de barbarie et au meurtre”.

Un site de vente de vin tenté par la Bourse
1855.com, un site français de vente de vins, envisagerait de s’introduire en Bourse. Selon la direction du site marchand qui avait été créé en 1995, en cas de confirmation de cette option de financement par IPO, ce serait une première pour un acteur engagé dans la vente de vins en ligne.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur