Fil High-Tech : Le navigateur Google peut attendre

Mobilité
Information - news

Et aussi : Vaste plan de suppressions de postes chez Sun – La Web conférence, cela sapprend – Netgem surfe sur la HD avec la netbox HDTV – Panasonic se met au Blu Ray – UPC Noos veut percer dans la téléphonie fixe à Strasbourg.

Le navigateur Google peut attendre

Au cours d’une téléconférence avec des analystes, Eric Schmidt, PDG de Google, a déclaré que sa société n’avait pas l’intention de développer son propre navigateur pour concurrencer Internet Explorer. Il a rappelé au passage les options qui existent pour éviter l’outil de Microsoft comme Firefox ou Opera. “Nous ne ferions quelque chose (…) que si nous pensions qu’il y ait un véritable avantage pour l’utilisateur final”, a précisé le dirigeant de Google.

Vaste plan de suppressions de postes chez Sun

Sun Microsystems compte 5000 postes d’ici six mois, soit 13% de ses effectifs. Cette annonce survient sur fond de publication de résultats financiers trimestriels alarmants qui fait apparaître une perte opérationnelle. Sur le marché des serveurs d’entreprises, Sun Microsystems doit faire face à des sérieux concurrents comme IBM ou Dell.

La Web conférence, cela s’apprend

Genesys Conferencing, spécialiste des téléconférences multimédia, ouvre la première école de Web Conférence en France. La société propose en effet des sessions de formation dédiées gratuites dune demi-journée. Genesys Meeting Center est un service de téléconférence multimédia, qualifié de “véritable salle de réunion à distance”, qui ne requiert aucune réservation ou dabonnement. Un téléphone et une connexion Internet suffit.

Netgem surfe sur la HD avec la netbox HDTV

Netgem, le fabricant français de terminaux numériques, annonce la disponibilité du premier terminal numérique permettant la réception des services de TNT en haute définition (norme MPEG4) sans abonnement: la netbox HDTV s’appuie sur la norme MPEG-4, qui a été retenue pour les nouveaux services premium de la TNT. Actuellement, les terminaux TNT commercialisés auprès des réseaux de distribution (ou intégrés dans les téléviseurs) utilisent la norme MPEG-2 pour recevoir l’offre basique gratuite.

Panasonic se met au Blu-Ray

Panasonic, la marque du Groupe Matsushita Electric Industrial Co Ltd, lance ses disques Blu-ray dune capacité de 25 Go en simple couche et 50 Go en double couche. Elle a développé des disques Blu-ray double couche offrant des capacités de stockage étendues : les modèles LM-BE50DE et LM-BR50DE permettent de stocker jusquà 50 Go de données, soit plus de 10 fois la capacité des DVD classiques (simple couche) de 4,7 Go. Parmi leurs atouts, ils acceptent un taux de transfert des données multiplié par deux, soit une vitesse d’enregistrement de 72 Mbit/s pour enregistrer des fichiers de grande taille. Le début de la commercialisation des disques Blu-ray de Panasonic est prévue ce mois-ci.

UPC-Noos veut percer dans la téléphonie fixe à Strasbourg

Après un lancement à Paris et en région parisienne en mai 2005, UPC-Noos lance son service de téléphonie fixe à Strasbourg (Bas-Rhin). Désormais, les habitants de cette ville ont accès à l’offre triple play de Noos : télévision numérique, Internet haut débit et téléphone fixe. Chaque service peut également être souscrit seul ou en Packs. Le câblo-opérateur aura ouvert à la téléphonie près de 66 000 prises fin juin sur Strasbourg pour couvrir 90% des prises de son parc de la commune d’ici la fin de l’année.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur