Fil High-Tech : Le nouveau magazine en ligne de Time cible les “tire-au-flanc” sur les lieux de travail

Mobilité
Information - news

Et aussi : Télévision sur mobile: premières retombées autour du consortium SFR et du test DVB H – Lecteurs optiques : Sony et Nec finalisent un accord – Yahoo France se réorganise en trois pôles opérationnels – Hachette Distribution Service prépare la lecture numérique des magazines – Belgacom toujours intéressé pour monter dans le capital de Neuf Cegetel.

Le nouveau magazine en ligne de Time cible les “tire-au-flanc” sur les lieux de travail

Time Inc (groupe Time Warner) vient de lancer un magazine en ligne destiné aux “jeunes hommes qui s’ennuient au bureau” baptisé Office Pirates. Il propose des jeux en ligne, des courtes vidéos et des rubriques de divertissement. Selon un récent sondage sondage réalisé par AOL/Salary.com, près de 45% des 10 000 employés interrogés considéraient le Net comme leur principale distraction pendant leur journée de travail.

Télévision sur mobile: premières retombées autour du consortium SFR et du test DVB-H

SFR fait le point sur les premières retombées de son expérimentation fondée sur la norme DVB-H (pour digital video broadcast-handheld) concernant la télévision par mobile, qui a reçu l’aval du Conseil Supérieur de l’Audiovisuel le 13 septembre 2005 (voir édition du 13 septembre 2005). Nokia, Canal Plus et Towercast faisaient partie du consortium. Depuis cette date, 500 utilisateurs ont disposé d’un accès à un bouquet de chaînes de télévision et de radios sur des terminaux Nokia 7710. Parmi les principaux usages, on peut en ressortir que les testeurs regardent la télévision en moyenne vingt minutes par jour. Leurs programmes favoris sont l’information, la musique, le divertissement, le sport, les documentaires et, pour les testeurs Canal +, le cinéma. 68% des testeurs seraient “prêts à souscrire à un abonnement tel que proposé dans l’expérimentation pour sept euros par mois ou plus”.

Lecteurs optiques : Sony et Nec finalisent un accord

Selon Reuters, Sony et NEC ont abouti à un accord afin de regrouper leurs activités de lecteurs optiques. Les deux groupes high-tech japonais vont créer une co-entreprise baptisée Sony NEC Optiarc, qui fabriquera les lecteurs optiques DVD et CD pour ordinateurs et autres produits informatiques. La nouvelle société deviendrait le deuxième acteur du secteur derrière Hitachi-LG Data Storage.

Yahoo France se réorganise en trois pôles opérationnels

Antoine Duarte est nommé au poste nouvellement créé de Directeur général du groupe Yahoo en France. Antoine Duarte sera chargé de diriger, coordonner et développer les différentes activités du groupe : le portail média (moteur de recherche, outils de communication et contenus d’information et de divertissement), le moteur de shopping Kelkoo et Yahoo Search Marketing, l’offre de liens sponsorisés (ex-Overture). Antoine Duarte veut accélérer la politique d’innovation produits et continuer de valoriser “l’unique offre transversale” de solutions marketing (publicité, liens sponsorisés et solutions e-commerce).

Hachette Distribution Service prépare la lecture numérique des magazines

Hachette Distribution Services, qui exploite le premier réseau international de magasins de produits de communication et de loisirs culturels (3 800 magasins) sous enseigne internationale (Relay, Virgin) ou plus locale (Payot, Le Furet du Nord), va lancer un kiosque de presse numérique qui permettra aux internautes de lire directement sur Internet les magazines traditionnellement distribuées dans les kiosques.

Belgacom toujours intéressé pour monter dans le capital de Neuf Cegetel

Selon l’AFP, Didier Bellens, PDG de Belgacom, projette d’accroître sa participation dans le premier opérateur alternatif français Neuf Cegetel, né de la fusion entre Neuf Télécom et Cegetel dans le courant de l’été dernier (voir édition du 16 août 2005). Actuellement, l’opérateur télécoms belge détient une part situé entre 5 et 6% dans le capital de Neuf Cegetel. Il y a dix jours, le Financial Times indiquait que le nouveau pôle télécoms français visait une introduction en bourse en septembre 2006.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur