Fil High-Tech : Microsoft laisse partir son bloggeur le plus rebelle

Mobilité
Information - news

Et aussi : Vente d’AOL UK: BSkyB et BT Group seraient intéressés – Qualcomm se retrouve de nouveau face à Nokia – Paiement électronique: Kodak va travailler avec Ingenico.

Microsoft laisse partir son bloggeur le plus rebelle

Robert Scoble, un bloggeur célèbre qui collaborait jusqu’ici avec Microsoft (ce qui ne l’empêchait pas d’adopter un ton contestaire vis-à-vis de son employeur dans ses contributions), a décidé de reprendre son indépendance pour rejoindre une start-up dédié au podcasting de la Silicon Valley : PodTech.net. Robert Scoble est connu pour avoir insufflé un esprit de blogging dans toutes les branches de Microsoft. Selon Technorati, il anime le 22ème blog le plus influent.

Vente d’AOL UK: BSkyB et BT Group seraient intéressés

Selon le Sunday Times, BSkyB et BT Group seraient les mieux placés pour reprendre les activités d’AOL UK. Le fournisseur d’accès américain, propriété de Time Warner, aurait décidé d’activer la cession de sa filiale anglaise. Le prix de vente aurait été fixé à presque 1,5 milliard d’euros.

Qualcomm se retrouve de nouveau face à Nokia

Qualcomm, une société californienne spécialisée dans les technologies mobiles (la 3G en particulier), a déposé une plainte auprès de la Commission du commerce international (International Trade Commission, ITC) une plainte contre Nokia. Motif : contrefaçon de six brevets GSM. C’est la troisième action en justice engagée par le groupe américain contre le fabricant de téléphones mobiles leader dans le monde. Parallèlement, les deux parties négocient le prolongement ou le remplacement d’un accord signé. Qualcomm est souvent au centre de polémiques: en mars, il avait porté plainte contre son concurrent Broadcom pour violation de brevets (voir édition du 30 mars 2006). Fin 2005, six équipementiers ont protesté devant la Commission européenne pour dénoncer l’attitude du prestataire américain qui détient des brevets stratégiques sur la norme WCDMA (voir édition du 31 octobre 2005).

Paiement électronique: Kodak va travailler avec Ingenico

Les bornes d’impression numérique Kodak Picture Kiosk vont intégrer une solution Ingenico de paiement en libre-service. Initié au Royaume Uni, l’accord devrait être déployé dans toute l’Europe en 2006. Actuellement, 70 000 machines de ce type sont déployées dans le monde


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur