Fil High-Tech : OneBox de Google, un effet d’annonce selon Fast

Mobilité
Information - news

Et aussi: Toshiba a enfin commercialisé ses lecteurs HD DVD aux Etats-Unis – Alcatel participe aux premiers tests du WiMax au Japon – Microsoft propose désormais librement ses outils de développement Visual Studio Express – L’ADA soutient mordicus que le téléchargement est un acte de copie privée.

OneBox de Google, un effet d’annonce selon Fast

En réaction au lancement de la solution OneBox de Google pour les entreprises (voir édition du 19 avril 2005), John M. Lervik, Président Directeur Général de Fast Search & Transfer qui déploie des solutions concurrentes, a aussitôt commenté cette initiative. “Ce que les gens doivent comprendre, c’est que la recherche pour l’entreprise est différente de la ‘recherche’ en soi. Il s’agit en fait de déployer une nouvelle génération d’applications professionnelles qui sont construites à partir de cette technologie de recherche”, déclare le représentant de Fast. “Les entreprises ont de plus en plus de demandes spécifiques auxquelles les vendeurs de recherche sur Internet ne peuvent tout simplement pas répondre.”

Toshiba a enfin commercialisé ses lecteurs HD DVD aux Etats-Unis

Après deux ajournements et un lancement au Japon (voir édition du 3 avril 2006), Toshiba a fini par ouvrir la commercialisation, mardi 18 avril, des premiers lecteurs HD DVD aux Etats-Unis. Le HD DVD est, avec le Blu-Ray concurrent de Sony, l’un des deux formats DVD de nouvelle génération qui apporte la haute définition dans les foyers. Deux modèles sont proposés : le HD-XA1 et le HD-A1 respectivement à 800 et 500 dollars. Ils devraient être accompagnés de neuf films dont Appolo 13, Doom, Lara Croft, The Last Samouraï ou The Phantom of the Opera. Million Dollar Baby fait également partie de la liste des titres attendus mais il rencontrerait des problèmes de production. Les premiers lecteurs Blu-ray ne sont, eux, pas attendus avant la rentrée prochaine.

Alcatel participe aux premiers test WiMax au Japon

Alcatel a été choisi par ACCA Networks Co.,l’un des principaux fournisseurs de services d’accès DSL et fibres optiques au Japon comptant plus d’un million d’abonnés, pour réaliser un essai de la technologie WiMAX (norme universelle IEEE 802.16e-2005) sur son réseau dans les environs de Tokyo. Le réseau pilote WiMAX sera déployé en juin 2006 (voir dossier spécial WiMax).

Microsoft propose désormais librement ses outils de développement Visual Studio Express

Initialement proposé pour un usage libre d’un an, la gratuité des éditions de Visual Studio Express (VSE) va devenir illimitée. Ainsi en a décidé Microsoft, mercredi 19 avril, qui annonce que le produit aurait été téléchargé 5 millions de fois depuis son lancement en novembre 2005 (voir édition du 7 novembre 2005). Un succès notamment dû aux partenaires et clients de Microsoft qui ont ainsi construit une véritable communauté de développeurs autour de l’outil en question. L’éditeur de Windows cite notamment les compagnies LEGO et eBay. Les différentes éditions de VSE comprennent les applications Visual Web Developer Express, Visual Basic Express, Visual C# Express, Visual C++ Express et Visual J# Express, désormais toutes gratuites, donc.

L’ADA soutient mordicus par des cas de justice que le téléchargement est un acte de copie privée

L’Association des Audionautes (ADA), qui a vocation à défendre les internautes face à la “répression menée par l’industrie du disque” dans la lutte antipiratage, revient sur deux décisions de justice qu’elle estime importantes. Dans sa décision du 2 novembre 2005, le Tribunal de Grande Instance de Créteil a relaxé deux internautes pour avoir téléchargés divers fichiers musicaux en utilisant le logiciel Emule. Le premier est accusé d’avoir téléchargé et reproduit 74 albums sur CD et 50 films sur DVD. Le second avait lui copié 10 albums sur CD, 40 films sur CD au format DIVX, ainsi que 1300 morceaux musicaux MP3 et 40 films DIVX sur son disque dur. Le TGI de Créteil a estimé que “les éléments de la procédure et les débats ne (permettant) pas de retenir que l’infraction soit constituée”, les deux internautes sont déclarés non coupable et se voient relaxé de l’intégralité des faits qui leurs sont reprochés. Autre cas exemplaire selon l’ADA: le 8 décembre 2005, le TGI de Paris a relaxé un internaute poursuivi pour reproduction mais aussi pour mise à disposition et recel d’oeuvres de l’esprit pour avoir téléchargé des fichiers musicaux en utilisant le logiciel Kazaa. Selon l’association, ces deux décisions confirment que “le téléchargement et la mise à disposition en peer-to-peer constituent un acte de copie privée couvert par l’article L. 122-5 du Code de la Propriété Intellectuelle”.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur