Fil IT-Business : DoubleClick-Google, F-Secure, IPV6, Air France, Yahoo Chine

Mobilité

Les titres au complet : Rachat DoubleClick : Google prêt à lâcher la partie Performics – Menaces sur le Web : F-Secure tire la sonnette d’alarme – IPV6 : le gouvernement USA prêt pour la bascule – Téléphone dans l’avion : Air France poursuit les tests – Liberté d’expression en Chine : un fonds Yahoo de soutien.

Fil IT Pro

Rachat DoubleClick : Google prêt à lâcher la partie Performics
Google se déclare prêt à se séparer des activités de Performics, une entité de la régie publicitaire DoubleClick (dont le rachat global a été récemment finalisé pour 2,2 milliards d’euros) et dont les activités sont orientées vers le marketing traditionnel. Le moteur Internet assure que le “marketing lié à la recherche sur Internet” ne l’intéresse pas. Une manière de dire qu’il veut sans doute se concentrer sur ses propres programmes de liens sponsorisés qui représentent sa manne publicitaire. Basé à Chicago, Performics dispose d’un effectif de 200 personnes (sur une total de 1500 pour DoubleClick).

Menaces sur le Web : F-Secure tire la sonnette d’alarme
Vu sur Silicon.fr : Selon l’éditeur de solutions de sécurité IT F-Secure, le nombre de nouvelles menaces “n’a jamais été aussi haut” avec environ 25 000 nouvelles menaces recensées par son laboratoire chaque jour. Le nombre total de virus et de Trojans dépassera le million d’ici la fin 2008.

IPV6 : le gouvernement USA prêt pour la bascule
Repéré sur TheInquirer.fr : Le gouvernement fédéral américain assure qu’aura terminé tous les changements nécessaires pour le support d’Ipv6 sur leur backbone d’ici au 30 juin 2008.

Fil IT grand public

Téléphone dans l’avion : Air France poursuit les tests
A titre expérimental, Air France a autorisé mercredi dernier les passagers de vols Paris-Vienne et Paris-Munich à passer des appels avec leur téléphone portable dans un A318 (moyen-courrier à 123 places). La compagnie aérienne va poursuivre les tests mais les passagers seront informés de ce service test au moment de l’embarquement et les vols retenus seront différents. Fin 2007, Air France avait initié un premier test de trois mois. Les passagers pouvaient envoyer et recevoir des SMS et des courriels avec pièces jointes.

Liberté d’expression en Chine : un fonds Yahoo de soutien aux cyber-dissidents
Accusé d’avoir fourni aux autorités chinoises les identités de “cyber dissidents”, Yahoo a mis en place un fonds pour aider ceux d’entre eux qui sont emprisonnés. Ce fonds est destiné à soutenir leurs familles (surtout ceux ayant utilisé les services de Yahoo) et à leur fournir une assistance juridique. Harry Wu, responsable de Yahoo Human Rights Fund, est lui-même un dissident chinois qui a passé 19 ans dans des camps de travail pour avoir exprimé ses opinions politiques. On ne connaît pas le montant de son fonds.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur