Fil IT-Business : Google; iTunes; Publicité; Xbox

Mobilité
Information - news

Les titres au complet : Google investit dans la géothermie – iTunes interdit en Chine – La pub préfère Internet à la radio – Pénurie de Xbox 360 au Japon

Google investit dans la géothermie
Google poursuit ses investissements en matière d’énergie renouvelable. Après s’être intéressé au solaire (couvrant de capteur solaire le toit du Googleplex), l’entreprise se lance aujourd’hui dans la géothermie. La société de Mountain View vient d’annoncer un plan d’investissement de 10,25 millions de dollars dans le secteur à travers un programme baptisé Enhanced Geothermal Systems (EGS). Deux entreprises, AltaRock Energy et Potter Drilling, et la Southern Methodist University Geothermal Lab bénéficieront de ces fonds.

iTunes interdit en Chine
Songs for Tibet, la chanson communautaire (Ben Harper, Moby, Sting, Alanis Morissette…) en soutient au tibétains n’a pas plu au gouvernement chinois. Lequel semble avoir tout simplement coupé l’accès des serveur d’iTunes qui l’a diffusée quelques jours avant l’ouverture des JO de Pékin. Depuis quelques jours, le service de la firme de Cupertino n’est plus disponible sur le territoire. De là à ce qu’Apple subisse un boycott de ses produits…

La pub préfère Internet à la radio
Au premier semestre 2008, Internet se place devant la radio en termes de parts de marché publicitaire avec 14,7% contre 13,3%. C’est ce que révèle une étude de l’institut TNS publiée par IAB France (Interactive Advertising Bureau). Le Web prend la troisième place du classement, derrière la télévision et la presse en raflant 1,8 milliard d’euros d’investissements publicitaires bruts. Le nombre de “cyber-annonceurs” augmente de 32% par rapport au premier semestre 2007. Dans le top cinq des plus gros annonceurs du Web, il y a la SNCF (39,2 millions d’euros), puis eBay (37,9 millions d’euros), SFR (33,3 millions d’euros), Bouygues Télécom (32,1 millions d’euros) et Orange (31, 5 millions d’euros).

Pénurie de Xbox 360 au Japon
La console de Microsoft est en rupture de stock au Japon. Dans leurs rêves les plus fous, les vendeurs ne pensaient pas écouler autant de Xbox 360. L’engouement des joueurs japonais a dépassé toutes les attentes. La console se vendrait trois fois mieux que la PS3 de Sony. Les chiffres de l’ampleur de la pénurie n’ont pas été révélés par Microsoft mais la firme de Redmond a assuré, dans un communiqué que de “nouvelles machines ont pris la direction du Japon, avec une prochaine cargaison attendue pour le mois de septembre”. L’attente sera longue.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur