Fil IT-Business: IBM France – Action syndicale, Paquet Télécoms (suite), Web 2.0- LaunchBox Digital, DivX-MainConcept, Suisse-AOL-Google, YouTube, Telerama

Mobilité

Les titres au complet : Mobilisation chez IBM France à propos de transfert d’activité – Paquet Télécoms : les radiodiffuseurs disent non – Des entrepreneurs US du Net 1.0 soutiennent le Web 2.0 – Vidéo HD : DivX acquiert MainConcept – La Suisse, marché de conquête pour AOL et Google – YouTube s’intéresse aux vidéos haute qualité – Telerama.fr s’offre une seconde jeunesse.

Fil IT Pro

Mobilisation chez IBM France à propos de transfert d’activité
Mardi dernier, les syndicats d’IBM ont organisé sur plusieurs sites en France une journée d’action en guise de protestation contre le projet de transfert BlueSky des activités de services réseaux (NSD) de Big Blue vers AT&T. 600 collaborateurs ont participé à cette journée de mobilisation, selon un décompte effectué par Le Monde Informatique. D’autre part, le Comité Central d’Etablissement d’IBM France a missionné un cabinet d’expertise comptable pour analyser les conséquences économiques et sociales du projet de transfert. La justice a également été saisie pour suspendre le transfert.

Paquet Télécoms : les radiodiffuseurs disent non
L’Union européenne de radiodiffusion (EBU-UER) a critiqué la proposition émanant de la Commission européenne qui vise à ouvrir le spectre hertzien aux opérateurs mobiles. Cette recommandation entre dans le cadre du Paquet Télécoms visant à réformer ce secteur en profondeur. Rappelons que l’autorité française de régulations télécoms (Arcep) a également exprimé de vives critiques vis-àvis du projet exposé par Vivianne Reding, commissaire européenne en charge des télécoms. Berlin rejette également ce projet, qui va à l’encontre des principes de subsidiarité et de dérèglementation.

Des entrepreneurs US du Net 1.0 soutiennent le Web 2.0
Des entrepreneurs vétérans de l’Internet lance un nouveau fonds d’investissement destine à soutenir les jeunes pousses dès le démarrage de leurs activités : LaunchBox Digital. Cette structure d’investissement réunit Julius Genachowski, ex-directeur des opérateurs chez le groupe Internet IAC (AsK.com, Match.com… ) et John McKinley, ancient directeur technologique chez AOL. Elle proposera de soutenir des projets start-up à hauteur d’un million de dollars maximum.

Vidéo HD : DivX acquiert MainConcept
DivX, Inc. acquiert MainConcept AG, un grand fournisseur de codecs H.264 et d’autres produits vidéo de haute qualité pour la télédiffusion, le cinéma, l’électronique grand public et les logiciels. Ses principaux partenaires sont de grands noms des logiciels, des divertissements et de l’électronique grand public. Réglée en cash et en actions, l’acquisition est évaluée à environ 22 millions de dollars, avec une option sur 6 millions de dollars assujettie à la réalisation par MainConcept de certains objectifs financiers et de développement de produits en 2008.

Fil IT grand public

La Suisse, marché de conquête pour AOL et Google
Chacun de leur côté, AOL et Google ont lancé des services Internet destinés au marché suisse. Le premier a mis en ligne le même jour une version helvétique de son portail. Tandis que le second s’est concentré sur la lancement de Google Maps en version bêta, avec un “produit entièrement local”, disponible dans les quatre langues officielles de la Suisse (français, allemand, italien et romanche). Rappelons que le groupe américain de Mountain View a établi en 2004 à Zurich son centre de recherche pour la région EMEA (Europe, Moyen Orient et Afrique) qui dispose d’un effectif de 300 personnes.

YouTube s’intéresse aux vidéos haute qualité
Selon News.com, YouTube pourrait héberger des videos haute qualité d’ici trois mois. Des tests dans ce sens sont en cours sur la plate-forme de diffusion et de partage vidéos (propriété de Google), qui essaie notamment un player capable de repérer le débit de connexion de l’utilisateur final et de lui proposer au final des vidéos haute qualité.

Telerama.fr s’offre une seconde jeunesse
Télérama devrait ouvrir le 21 novembre prochain une version refondue de son site Internet. Au menu : un contenu éditorial enrichi (alimenté par sept journalistes sur une équipe de dix personnes dédiées à Internet), une plate-forme collaborative pour discuter avec les internautes et un “fleuve éditorial” centré sur l’actualité culturelle et totalement dérubriqué. Le site proposera aussi une nouvelle grille personnalisable de programmes TV sur plus de 280 chaînes. Le site gratuit est financé par la publicité, mais un espace abonnés payant devrait être créé.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur