Fil IT-Business : Moblin/Fedora; Infineon/CRI; Mandriva; Nesting

Mobilité
Information - news

Les titres au complet : Intel bascule sa distribution Moblin sous Fedora – Infineon renforce la sécurité de ses puces avec CRI – Mandriva réduit ses pertes financières – Nesting apporte sa page personnalisable aux mères.

Intel bascule sa distribution Moblin sous Fedora
A l’occasion du prochain IDF (19 au 21 août, San Francisco), Intel devrait présenter la version 2.0 de Moblin, sa distribution Linux pour MIB (mobile Internet devices) architecturés autour du processeur Atom. Pour l’occasion, Intel a délaissé Ubuntu pour basculer vers Fedora, la distribution communautaire soutenue par Red Hat. Des raisons de stabilité de version auraient motivé le choix d’Intel.

Infineon renforce la sécurité de ses puces avec CRI
Infineon et Cryptography Research Inc. (CRI) viennent de signer un accord de licence qui permettra au premier de puces d’exploiter les technologies de protection du second. Ces technologies s’appuient sur les brevets de CRI portant sur l’analyse de contre-mesures DPA (Differential Power Analysis) et le CryptoFirewall. Ces protections vise à sécuriser les données des puces contre les attaques dite “side-channel” de détection des clés cryptographiques secrètes.

Mandriva réduit ses pertes financières
Au deuxième trimestre 2008, Mandriva a réalisé un chiffre d’affaires de 1,26 million d’euros (et un produit d’exploitation de 1,47 million) pour 1,76 million d’euro de dépenses. Soit une perte d’exploitation de 0,29 million. Sur 12 mois, l’éditeur de Mandriva Linux a vu son CA augmenter de 25 % et sa perte d’exploitation se réduire de 56 %. Les ventes OEM, entreprise et communauté représentent respectivement 34, 50 et 16 % des résultats de Mandriva.

Nesting apporte sa page personnalisable aux mères
TechCruch signale Nesting.com, un nouveau site qu’il qualifie de “Netvibes des mamans“. Nesting est un agrégateur de contenus qui combine gestion des gadgets RSS avec page personnalisable et réseau communautaire comme Netvibes, iGoogle et autre MyYahoo. A la différence que le site vise le public féminin et particulièrement des mères. Avec MayasMom et CafeMom, notamment, un nouveau marché des pages personnalisables ciblées semble se dessiner.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur