Fil IT-Business : Nokia, Infineon, Michel Bon, HP-EDS, Google Italie

Mobilité

Les titres au complet : Nokia doit encorer payer pour Bochum – Vaste plan de suppressions de poste chez Infineon – L’ancien PDG de France Telecom rattrapé par sa gestion – HP et EDS : Bruxelles n’y voit pas d’objection – Google Italie : poursuite judiciaire pour une vidéo choquante.

Nokia doit encorer payer pour Bochum
Nokia va verser 20 millions d’euros à la ville allemande de Bochum, située dans le land Rhénanie-du-Nord-Westphalie. Le fabricant de terminaux mobile, leader mondial, a décidé de stopper une usine locale, provoquant un vif émoi outre-Rhin. De plus, Nokia devra rembourser 1,3 million d’euros à l’Etat fédéral allemand. Selon l’hebdomadaire économique WirtschaftsWoche, le ministère de la Recherche avait en effet une subvention de 4 millions d’euros pour financer des programmes de recherche dans cette usine.

Vaste plan de suppressions de poste chez Infineon
Infineon doit passer par une phase de restructuration à cause d’un résultat trimestriel marqué par des pertes et de sa filiale déficitaire Qimonda. Le spécialiste allemand des semi-conducteurs annonce un plan de suppressions de 3000 emplois. Ce qui devrait lui permettre d’économiser 200 millions d’euros par an. L’effectif global d’Infineon s’élève à 43 000 personnes dont 13 500 chez sa filiale Qimonda qui fabrique des puces mémoire. Infineon, qui détient 77,5% du capital de Qimonda, cherche un repreneur.

L’ancien PDG de France Telecom rattrapé par sa gestion
Michel Bon, ex-PDG de France Telecom (1995-2002), a été reconnu coupable d’infractions aux règles d’information du conseil d’administration et de l’Etat et condamné à payer une amende de 10 000 euros. La condamnation porte en particulier sur des prises de participations dans des entreprises concurrentes étrangères, notamment MobilCom en Allemagne en mars 2000. Saisie par la Cour des comptes en 2004, la Cour de discipline budgétaire et financière (CDBF) accuse Michel Bon de gestion négligente ayant entrainé un préjudice grave. L’ex-patron de France Telecom peut faire appel.

HP – EDS : Bruxelles n’y voit pas d’objection
Le 25 juillet, la Commission européenne donne son feu vert pour le rachat d’EDS par HP pour 12,6 milliards de dollars. Selon les termes émis par Bruxelles, cette opération de concentration “n’était guère susceptible de soulever des problèmes de concurrence”.

Google Italie : poursuite judiciaire pour une vidéo choquante
En Italie, la justice s’apprêterait à poursuivre quatre dirigeants de la branche locale voire européenne de Google. Les faits reprochés remontent à 2006 : le moteur Internet a diffusé une vidéo montrant un jeune homme atteint de trisomie 21 ridiculisé par un groupe d’adolescents. Les dirigeants de Google auraient manqué à leurs devoirs “en n’exerçant pas le contrôle adéquat sur les données diffusées”.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur