Fil IT-Business : SAP, Freenet-Debitel (suite), WiMax-Xhom, Phishing-RSA, Google-Ethique

Mobilité
Information - news

Les titres au complet : Logiciel recyclage et déchets : SAP malmené – Freenet intéressé par Debitel : c’est confirmé – WiMax : Xhom va-t-il démarrer ? – Phishing : RSA s’inquiète des réseaux de type “Botnet” et “Fast-Flux”- Google face à l’éthique.

Logiciel recyclage et déchets : SAP malmené
Aux Etats-Unis, Waste Management a lancé une action en justice à l’encontre SAP. L’entreprise de traitement de déchets estime que l’éditeur allemand propose une version défectueuse de son logiciel dédiée aux déchets et au recyclage. Waste Management estime avoir dépensé en vain 100 millions de dollars dans des produits qui étaient censés générer des économies de coûts.

Freenet intéressé par Debitel : c’est confirmé
En Allemagne, le FAI et opérateur mobile Freenet a confirmé que des discussions avec le fonds d’investissement Permira ont démarré en vue de racheter Debitel qui fait partie de son portefeuille de sociétés. Le magazine Manager Magazin avait dévoilé l’information plus tôt dans la semaine.

WiMax : Xhom va-t-il démarrer ?
Selon le Wall Street Journal, les câblo-opérateurs Comcast et Time Warner pourraient rejoindre le duo Sprint-Clearwire dans leur projet Xhom pour établir un réseau WiMax aux Etats-Unis. L’objectif étant
de contrecarrer les stratégies quadruple play d’opérateurs influents comme Verizon ou AT&T. Un projet WiMax qui nécessiterait un investissement global de trois milliards de dollars.

Phishing : RSA s’inquiète des réseaux de type “Botnet” et “Fast-Flux”
Vu sur Silicon.fr : dans son rapport mensuel portant sur le phishing (hameçonnage), RSA rapporte une croissance du nombre de groupes ou réseaux de phishing exploitant des proxy Botnet et la technologie de masquage Fast-Flux en ciblant des établissements financiers dans le monde entier.

Google face à l’éthique
Le 8 mai prochain, lors de la prochaine assemblée générale de Google, ses actionnaires seront invités à prendre position sur deux propositions visant à rendre l’entreprise plus conforme au respect des droits de l’Homme. Ainsi, ils pourraient statuer sur l’élaboration d’un code d’éthique pour s’assurer de promouvoir davantage la liberté d’expression sur le Web.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur