FileMaker sur Mac OS X et 4 nouvelles plates-formes

Cloud

La filiale d’Apple vient de livrer une version carbonisée de sa célèbre base de donnée. Intitulée FileMaker 5.5, elle dépasse les canons du portage en proposant un nombre important de fonctions supplémentaires, en étant compatible sur Mac depuis la version 8.1 du système d’exploitation et en apparaissant tout à coup pour Windows 2000, Linux, Pocket PC et i-Mode ! Il s’agit aussi d’une des premières applications traditionnelles majeures à être portée en dehors de celles d’Apple.

La nouvelle version de la base de données FileMaker offre une ouverture et une facilité d’utilisation qui dépassent celles déjà bien avancées de la version 5. L’application de la filiale d’Apple est en effet en mesure de guider l’utilisateur dans la création d’une nouvelle base et peut tirer parti de fichiers déjà existants comme des fichiers textes ou des fichiers Excel par simple glisser-déposer. La création d’une base en quelques étapes apparaît simple. Idem pour l’ouverture du fichier sur le Web : en trois étapes, une base devient accessible depuis n’importe quel point du monde. Inutile de savoir programmer ou d’avoir à monter l’architecture d’un site Web, là encore, le logiciel vous guide puis prend en charge l’affichage Html pour les utilisateurs arrivant du réseau des réseaux.

Les nouvelles fonctions de la version 5.5 ne manquent pas par rapport à la version 5.0 : les échanges de données sont facilités (la base supporte ODBC) et permettent notamment une interaction avec les plus grandes bases du marché. La conception de la base est agrémentée de nouvelles fonctions de conception, comme les thèmes d’apparence ou la validation d’un champs par un nombre défini de caractères. Les fonctions réseau en intranet ou sur Internet sont renforcées : l’édition de la base sur le Web s’agrémente de CSS, d’une interface de navigation ou de détails comme l’animation des boutons (fonction rollover) au passage de la souris ! Pour ce qui est de la sécurité, là encore les fonctions d’administration évoluent pour autoriser ou interdire des modifications par type de données ou encore par utilisateur.

De Mac OS à Windows 2000… en passant pas Linux

FileMaker 5.5 apparaît également comme l’un des logiciels les plus ouverts sur le mode de vie numérique : disponible pour Mac et Windows, il tourne désormais sur la première plate-forme des versions 8.1 à X de Mac OS, fonctionne sous Windows de la version 95 à “Me” et NT (service pack 3) et a reçu la certification Windows 2000. Mais ce n’est pas tout, puisque Linux est également supporté. Par ailleurs, FileMaker est utilisable pour des applications nomades (voir édition du 13 décembre 2000) : disponible depuis décembre sur Palm OS, il apparaît maintenant sur Pocket PC et pour le marché japonais sur i-mode ! La nouvelle version est disponible aux Etats-Unis pour 149 dollars (1 100 francs) dans sa version de mise à jour et 249 dollars (1 850 francs) à l’achat. La version française est bientôt disponible.

Pour en savoir plus :

Le site de FileMaker


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur