Filtrage vidéo : les relations entre Kewego et Canal Plus se décrispent

Mobilité

Un accord a été trouvé pour bloquer les contenus premium du groupe audiovisuel en cas de tentative de dépôt sur la plate-forme vidéo.

Sur un domaine aussi sensible que les risques de pillage de contenus audiovisuels, autant esquiver les procédures judiciaires en signant un accord avec les producteurs-diffuseurs. Kewego a pris cette option avec le groupe Canal Plus.

Le spécialiste des plates-formes de partage et de stockage vidéos en marque blanche avait-il vraiment le choix ? Car la société, co-fondée par Olivier Heckmann et Michel Meyer, avait déjà été assignée en mai 2007 pour “contrefaçon et parasitisme” par la filiale audiovisuelle du groupe Vivendi.

Les deux parties annoncent donc la signature d’un accord pour “oeuvrer à une meilleure protection des contenus de la chaîne premium sur le réseau de plates-formes vidéo opérées par Kewego”. La volonté de coopération, affichée par Kewego, permet de mettre un terme à l’action en justice intentée par Canal Plus.

Le premier volet de l’accord porte sur le blocage des vidéos déjà frappées d’une interdiction de diffusion sur la plate-forme Kewego (hashing). De l’autre, Canal Plus donne à Kewego l’accès à une base de données avec les empreintes digitales (finger printing) de ses émissions. Le résultat final serait identique : les vidéos douteuses sont “automatiquement” rejetées, en cas de tentative de dépôt (upload) sur la plate-forme de diffusion vidéo.

L’INA derrière l’accord ?

En l’état actuel, les deux partenaires refusent de dévoiler le nom du fournisseur de solutions de filtrage qui les lient. Néanmoins, l’Institut national de l’audiovisuel (Ina), qui propose sa technologie de finger printing Signatures, dispose d’une légère avance puisqu’il a annoncé un accord avec Canal Plus en juillet 2007.

Notons que, parallèlement, le groupe audiovisuel avait signé quelques mois plus tard un accord similaire de protection des contenus premium avec Dailymotion.com, la première plate-forme de partage vidéo en termes d’audience en France.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur