Fin de la joint-venture entre Ericsson et Microsoft

Mobilité

Microsoft a décidé de se retirer de la joint-venture qu’il avait créée avec Ericsson. L’éditeur invoque des coûts de développement trop importants.

L’alliance fut de courte durée. Microsoft n’a pas souhaité poursuivre son engagement auprès d’Ericsson au sein de leur société commune Ericsson Microsoft Mobile Venture, dont il détenait 30 % du capital (voir édition du 11 septembre 2000). Le but de cette alliance était d’intégrer des technologies d’envoi et de réception d’e-mails sur téléphones Wap. Par ailleurs, Microsoft envisageait de favoriser par ce biais l’intégration des technologies Windows dans les mobiles.

Une association qui aurait pu paraître contre nature. En effet, les deux sociétés sont concurrentes sur le marché des systèmes d’exploitation embarqués. Ericsson soutient les couleurs du logiciel système Epoc, un OS concurrent de Windows CE.

Des accords de licence

La décision de Microsoft est, selon la société, motivée par un coût jugé trop important pour la mise en place d’une telle structure et de son développement. Les deux sociétés revoient donc leurs accords. Toutes deux continueront toutefois de travailler ensemble, non plus via une société commune, mais par des accords de licence.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur