Fin du support de Windows XP : quel impact sur le marché des clients légers ?

CloudGestion cloudRégulations
marche-clients-legers-idc

Avec la fin du support de Windows XP, l’informatique d’entreprise entre dans un cycle de renouvellement qui laisse entrevoir des perspectives de croissance pour le marché mondial des clients légers.

Fin du support technique étendu de Windows XP, initiatives autour du format tout-en-un et de l’architecture microprocesseur ARM, dynamisme de la zone Asie-Pacifique : le marché mondial des clients légers est entré dans une période de transformation.

Après un premier semestre morose, les ventes sont reparties à la hausse au cours de l’été, avec 1,38 millions d’unités livrées (+8,5% d’un trimestre à l’autre). IDC révise ses prévisions en conséquence, anticipant une légère croissance du marché en volume sur l’année 2013 : +0,2% en un an, à 5,31 millions d’unités.

Le véritable décollage des clients légers pourrait débuter en 2014 (5,86 millions de ventes, soit +10,5%) et s’échelonner a minima jusqu’en 2017 (8,01 millions de ventes). Les ‘clients zéro’, livrés sans système d’exploitation, devraient tirer leur épingle du jeu. Au 3e trimestre 2013, ils représentent 32% du segment (+22% en trois mois).

Appelé à se démocratiser avec les nouveaux usages en entreprise, le format mobile ne représente encore que 10% du marché… et plus de la moitié de ces terminaux sont concentrés au Japon. L’autre facteur de forme en vogue, c’est le tout-en-un, qui combine unité centrale et moniteur : les États-Unis et l’Europe de l’Ouest en sont particulièrement friands.

Le paramètre Microsoft pèse également dans la balance : 40% des clients légers vendus entre le 1er juillet et le 30 septembre derniers embarquent Windows Embedded. Certains sont destinés à remplacer des PC qui arriveront “mécaniquement” en fin de vie lorsque les dernières mises à jour de sécurité de Windows XP auront été diffusées.

Au global, HP détient 28% du marché et occupe la première place dans quatre des huit régions géographiques étudiées. Leader aux États-Unis, Dell Wyse voit son influence diminuer à l’échelle du globe (22,7% du marché), tout comme NComputing (15,9%), qui ne couvre toutefois pas le marché chinois. Dans le top 5, seul Centerm (4e avec 6,2% du marché) affiche une progression.

La plus forte contribution au marché des clients légers revient à l’Asie-Pacifique (hors Japon), où se sont concentrés 28,5% des ventes au cours de la période scrutée, contre 27% aux États-Unis. L’EMEA (Europe, Moyen-Orient et Afrique) se distingue par sa croissance annuelle à deux chiffres (+11,4%) et par son attrait pour les solutions d’Igel. Le fournisseur allemand, qui capte 10,6% du marché, est toutefois devancé par Dell et HP, qui détiennent 55% du gâteau à eux deux. Russie, Afrique du Sud et Pologne sont parmi les plus réceptifs au concept du “zéro client”.

clients-legers-t3-2013

—— A voir aussi ——
Quiz ITespresso.fr : connaissez-vous bien Dell ?

Crédit illustration : rendan – Shutterstock.com


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur