Final Cut Pro arrive sur Mac OS X

Cloud

L’application professionnelle de montage vidéo d’Apple serait en train de subir les derniers préparatifs avant d’être lâchée au public. On peut s’attendre à ce que le logiciel bénéficie d’avancées importantes dans le domaine de la compression, ce qui laisse planer la possibilité de se passer de cartes de compression graphiques spécialisées.

L’un des produits professionnels d’Apple les plus attendus sur Mac OS X, Final Cut Pro, serait sur le point de débarquer sur le marché du montage professionnel. Déjà largement utilisé dans la profession par les petites entreprises soucieuses de limiter les coûts induits par les équipements nécessaires (voir édition du 15 mars 2001), la version pour Mac OS X pourrait être plus particulièrement appréciée. L’application avait été annoncée comme devant faire son apparition à la manifestation américaine DV Expo, le mois prochain. Des problèmes de déboguage auraient repoussé le lancement d’environ deux semaines. Des rumeurs rapportées par le site américain Think Secret annoncent toutefois que le processus de portage permet désormais à l’application de profiter de l’ensemble des fonctionnalités du nouveau système d’exploitation d’Apple, comme le multitâche, les fonctions multiprocesseurs, etc. Mais les informations fournies par des proches du dossier, aussi bien à l’intérieur qu’à l’extérieur d’Apple, laissent entendre que le logiciel franchirait désormais un palier sur ce marché par ajout d’une fonction de rendu en temps réel qui ne nécessiterait plus d’utilisation de solution matérielle supplémentaire !

Les cartes de rendu en temps réel obsolètes ?

Si on prête foi à ces informations, l’utilisation du logiciel pour Mac OS X nécessiterait l’emploi d’un Mac équipé d’un G4 et d’une mémoire cache de 1 Mo qui servirait d’appui à la fonctionnalité de rendu en temps réel utilisée par le logiciel. La société Matrox – qui fournit sur la plate-forme des cartes de rendu en temps réel Matrox RTMac permettant de disposer d’une puissance de montage vidéo bien plus importante avec Final Cut Pro – aurait abandonné le développement de son produit sous Mac OS X. La raison : son inutilité ! Matrox n’a pas réagi pour le moment à ces informations. Reste que le logiciel nécessitera de disposer du matériel Apple nécessaire pour son utilisation, et la question de la mémoire cache pourrait bien être au centre des préoccupations des professionnels qui voudront l’utiliser. Encore faut-il savoir de quel cache il s’agit. Sur toutes les machines professionnelles d’Apple actuelles, le niveau 2 de ce cache cadencé à la vitesse du processeur est passé à 256 Ko, soit quatre fois moins que ce qui serait nécessaire. Seule la mémoire cache de niveau 3 du PowerMac atteint les 2 Mo. Et les sources de Think Secret indiquent que la mémoire cache utilisée, qui vient d’être abaissée à 256 Ko sur le PowerBook G4 révisé, serait également concernée. Apple devrait alors rapidement réviser ses machines professionnelles à la sortie de Final Cut Pro pour que ses utilisateurs puissent profiter de la nouvelle fonction de rendu en temps réel.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur