Finalement, Atos Origin poursuit son chemin en solo

Mobilité

Après études de différentes options stratégiques, le groupe SSII abandonne
les discussions en vue d’un rachat ou d’une reprise des activités.

Atos Origin garde son indépendance. Dans un communiqué de presse en date du 14 mai, la direction du groupe SSII indique qu’après avoir étudié les multiples options stratégiques avancées, elle a mis aux discussions avec toutes les sociétés qui l’ont approché en vue d’un rachat ou d’une reprise des activités. La cotation des actions Atos Origin avait été suspendue dans l’attente de l’émission d’un communiqué de presse prévue lundi matin 14 mai 2007 avant l’ouverture du marché.

“Aucune offre ferme n’a été reçue et le Conseil de Surveillance et le Directoire ont décidé unanimement que l’intérêt de toutes les parties prenantes était que le Groupe poursuive et accélère sur la base actuelle la stratégie de création de valeur annoncée en février de cette année”, indique le groupe de services informatiques.

Plusieurs groupes d’investisseurs avaient poussé leurs pions dans l’espoir de placer Atos Origin dans leurs portefeuilles. Selon l’édition des Echos en date du 14 mai, Atos Origin avait mené les discussions les plus avancées avec trois acteurs : la société de capital-investissement PAI, l’américain Silver Lake et le fonds britannique Permira associé à Eurazeo, une structure française qui développe une stratégie d’investissement actif, principalement dans le non coté. Auparavant, Capgemini avait également approché Atos Origin en vue d’un rapprochement. Mais en vain.

Montée de l’offshore, renforcement en Asie

Du coup, le groupe SSII compte poursuivre les objectifs qu’il s’était assignés en écartant la recherche d’appuis à l’extérieur. Il compte notamment mettre l’accent sur l’offshore. L’objectif d’effectif à horizon 2009 a été révisé à la hausse : le nombre de personnes concernées par ce mouvement va passer de 6100 à 8000 personnes. Atos Origin va également explorer les opportunités lui permettant de renforcer sa présence en Asie. Mais n’apporte pas plus de précisions.

Toujours selon les éléments transmis par Atos Origin, son chiffre d’affaires non audité réalisé pour le premier trimestre 2007 s’élève à 1,4 milliard d’euros, ce qui représente une croissance courante de +6,9% et une croissance organique à périmètre constant et hors effets de change de +2,5%. Le groupe SSII maintient son objectif de croissance de CA sur l’année 2007 : +8,5 %.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur