Finance publique : le duo Sopra Group-Axway entre dans la boucle de Chorus

Cloud

Les deux prestataires développent un espace d’échange de données au sein du
futur système d’information orienté finance publique piloté par Bercy.

Le Ministère de l’Economie, des Finances et de l’Industrie (Minefi) a une nouvelle fois opté pour la technologie d’intégration Synchrony d’Axway, spécialiste des technologies collaboratives, dans le but de mettre en place un espace d’échange de données sécurisé interministériel. Piloté par l’Agence pour l’information financière de l’Etat (AIFE), ce nouveau système sera mis en oeuvre par la SSII Sopra Group, propriétaire d’Axway. Un contrat de 5 millions d’euros qui porte au minimum sur les quatre années à venir.

Déployée au sein des services centraux et décentralisés à partir de l’année prochaine, cette future application devrait permettre au Système d’information financière de l’Etat français (SIFE) de centraliser plus de 200 flux d’informations émanant des différents ministères.

Sécurisée, normée et évolutive, cette solution d’échanges dématérialisés aura pour but de faciliter la traçabilité et l’auditabilité des données financières de l’Etat. Chaque ministère pourra en outre accéder plus simplement à une base mutualisée d’informations et bénéficiera d’un outil de suivi et de supervision analogue à celui de l’AIFE.

Cette future plate-forme collaborative gouvernementale fait partie d’un projet ambitieux appelé Chorus, qui a vocation à améliorer la performance et la transparence de la gestion publique exprimées par la Loi organique relative aux lois de finances (LOLF) du 1er août 2001. Ce vaste chantier est destinée à gérer les dépenses, les recettes non fiscales et la comptabilité de l’Etat, son but sera de regrouper tous les acteurs de la gestion publique dans une chaîne unique et de renforcer la dématérialisation des données financières.

Chorus opérationnel d’ici 2010

Actuellement en phase de conception jusqu’à fin 2007, Chorus fera l’objet de tests avant un déploiement général prévu dans le courant de l’année 2009. Sopra et Axway travailleront aux cotés d’autres acteurs du monde des progiciels métiers, notamment SAP. L’éditeur de bases de données fournira le progiciel d’information financière, budgétaire et comptable unique à l’ensemble des ministères français. Selon le calendrier du Minefi, Chorus sera complètement opérationnel d’ici le premier trimestre 2010.

Ce n’est pas la première fois que le duo Sopra Group / Axway convainc le gouvernement français pour réaliser des plates-formes collaboratives. La technologie d’intégration d’Axway avait déjà séduit Bercy dans le cadre de l’expérimentation d’un outil de dématérialisation dédié à l’import-export sous la houlette d’Orange Business Services et pilotée par le ministère délégué au commerce extérieur.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur