Financement : Altice monte dans Numericable pour mieux cerner SFR

BourseEntreprise
Financement-Altice-monte-Numericable-cerner-SFR

A travers une augmentation de capital, la société holding Altice de Patrick Drahi devient l’actionnaire majoritaire de Numericable. Etape suivante : la jonction SFR – Numericable.

La société holding Altice, présidée par Patrick Drahi et basée au Luxembourg, cherche à monter dans le capital de Numericable en prenant la place des fonds Carlyle et Cinven dans le capital.

Elle a émis 17,9 millions d’actions nouvelles (correspondant  à une augmentation de capital de 911 millions d’euros) placées auprès d’investisseurs institutionnels. Cette opération de financement devra monter en puissance et détenir au final 74,6 % du câblo-opérateur.

Un montage financier astucieux à travers Altice qui devrait permettre à Patrick Drahi de faciliter son deuxième objectif : rapprocher SFR et et Numericable avec la bénédiction du groupe cédant Vivendi. En mars dernier, Altice affichait son intention de conserver le contrôle exclusif du nouvel ensemble qui demeurera domicilié en France et restera coté à la Bourse de Paris.

“Le produit de l’émission sera utilisé pour le règlement de 529 millions d’euros en numéraire à Carlyle et Cinven au titre de leur participation de 14% dans Numericable, la réduction de la dette nette, et les besoins généraux de l’entreprise”, confirme le communiqué du groupe.

Fin janvier, Altice avait effectué son introduction en Bourse sur le NYSE Euronext à Amsterdam. A l’époque, la société holding détenait une articipation de 40% dans Numericable. Elle détient désormais la majorité du capital de Numericable. Le câblo-opérateur était lui-même passé par la case IPO en novembre 2013 mais sur le NYSE Euronext à Paris.

Au-delà de la création d’un nouvel ensemble SFR-Numericable qui va recomposer le paysage télécoms français, Patrick Drahi veut renforcer son influence sur les marchés dans lesquels il est déjà présent (Belgique, Portugal et Israël). Et pourquoi pas en Allemagne, selon le Wall Street Journal. Mais Altice risque de rencontrer sur son chemin Vodafone (UK) et Liberty Global de John Malone (USA).

Des relais de croissance pourraient également être identifiés entre l’Amérique centrale et l’Amérique latine.

Quiz : Que savez-vous sur Numericable ?

Credit photo : Shutterstock.com –  Copyright: Rawpixel


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur