Financement et expansion : OVH déroule sa feuille de route 2017-2020

CloudDatacentersEntrepriseGestion cloudLevées de fonds
octave-klaba-OVH
4 246

Le fondateur Octave Klaba dévoile les contours du nouvel OVH avec l’arrivée confirmée des fonds TowerBrook et KKR dans le capital.

OVH confirme l’ouverture de son capital à des investisseurs externes et précise son projet de développement pour la période 2017-2020. Intervenant sur Twitter, Octave Klaba, Directeur technique et fondateur du fournisseur de services IT pros pour les entreprises (hébergement Web, télécoms, services cloud…), annonce officiellement le soutien des fonds d’investissement américains TowerBrook et KKR.

Ils participent à une augmentation de capital de 250 millions d’euros à l’étude depuis un an. Mais ce financement est bouclé dans le cadre d’une prise de participation minoritaire. La famille (fondatrice) Klaba conservera la majorité des parts et « le contrôle de l’entreprise ».

Un nouvel élan qui va « permettre d’investir 1,5 milliard d’euros en 4 ans, au lieu d’un milliard initialement prévu », explique Octave Klaba. Tout en poursuivant : « Grâce à cette augmentation du capital, la valorisation du groupe OVH (…) dépasse le milliard d’euros. »

Priorité sera donnée aux investissements pour étendre géographiquement les capacités d’hébergement Web. Le fondateur d’OVH évoque le « démarrage de dix nouveaux data centers » dans le monde (on en recense déjà 17 déployées en l’état actuel).

L’expansion passe par l’Asie (Singapour) et l’Australie (Sidney) avec une première phase en septembre. L’exploration du marché nord-américain se poursuivra au-delà du data center ouvert à Beauharnois au Canada. OVH va également investir directement aux Etats-Unis avec un centre de données sur la cote Est dont la construction va démarrer « sous quelques semaines » (comme au Royaume-Uni) mais un autre localisé sur la cote Ouest est d’ores est déjà programmé.

Le groupe IT français, dont l’aventure à démarré à Roubaix il y a 17 ans, n’oublie pas son cœur de business en tant que fournisseur de « Cloud Européen ». Un data center en Pologne, situé à Varsovie, sera prochainement achevé. « En même temps, nous travaillons sur cinq autres data centres : Italie, Espagne, Allemagne, et Pays-Bas ». Ces efforts fournis permettront à OVH de proposer « dix nouvelles destinations » d’ici la fin de l’année.

Octave Klaba se sent pousser des ailes avec ce nouvel élan. Dans cette nouvelle configuration, il estime que son groupe, dont le pilotage opérationnelle revient à Laurent Allard, sera en mesure d’afficher un chiffre d’affaires d’un milliard de dollars à l’horizon 2021-2022.

D’ici le Summit OVH (11 octobre – Paris), le prestataire de services IT sera-t-il en mesure d’aligner un million de clients ? Octave Klaba le suggère dans sa contribution (« très bientôt »).

En termes d’effectif, le groupe affiche 1400 collaborateurs dans 24 villes dans le monde. D’ici 4 ans, si le projet de développement est bien appliqué, l’effectif sera porté à 3000 personnes.

(Crédit photo : OVH)


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur