Financement : Mosaic Ventures investit l’Europe du numérique

EntrepriseStart-up
mosaic-ventures

Trois investisseurs lancent à Londres une structure d’accompagnement des start-up IT européennes dotée d’un financement initial de 140 millions de dollars.

Cumulant à eux trois plus de 50 ans d’expérience dans le capital-investissement, Mike Chalfen, Toby Coppel et Simon Levene entrevoient une “dynamique entrepreneuriale” dans l’écosystème numérique européen.

S’étant figuré le “rôle de plus en plus important de la technologie dans l’évolution structurelle de la société [sur le Vieux Continent]”, le trio monte une structure d’accompagnement dédiée aux start-up en phase de développement. Baptisé Mosaic Ventures et basé à Londres, ce fonds s’appuie sur un premier véhicule de 140 millions de dollars qui sera exploité pour contribuer en priorité à des premiers tours de table (“Series A”).

Diplômé de l’université britannique de Cambridge et ancien de Boston Consulting Group, Mike Chalfen occupe actuellement un poste de consultant chez Advent Venture Partners, fonds européen spécialisé dans les sciences et technologies. Entré en 1996 chez Apax Partners, il a investi depuis lors à titre personnel dans SuSE Linux (aujourd’hui propriété d’Attachmate), eDreams.com (agence de voyages en ligne ; vendu à TA Associates) ou encore King.com (éditeur du jeu Candy Crush ; entré en Bourse début 2014).

Titulaire d’un master en philosophie, politique et économie obtenu à l’université d’Oxford, Toby Coppel est actuellement consultant pour le compte de Virgin Group. A l’origine du fonds Windsor Media (qui réunissait l’ancien P-DG de Warner Bros Terry Semel et le CEO de LinkedIn Jeff Weiner), il a passé près de dix ans chez Yahoo, contribuant notamment à l’entrée au capital du géant chinois Alibaba, à hauteur d’un milliard de dollars.

Diplômé de la Business School de Harvard, Simon Levene avait lancé sa carrière en 1996 chez @Home Network (solutions de connectivité Internet haut débit). Yahoo l’avait recruté en 2001. Cinq ans plus tard, il avait rejoint Accel Partners à Londres, avant de se rapprocher d’Index Ventures.

Trois profils complémentaires motivés par un constat : sur les 10 dernières années, plus de 200 start-up européennes ont connu un exit à plus de 100 millions de dollars.

—— A voir aussi ——
Quiz ITespresso.fr : maîtrisez-vous le langage high-tech ?

Crédit photo : amadorgs – Shutterstock.com


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur