Financement des start-up : Daphni transforme les VC en mutants

EntrepriseLevées de fondsStart-up
daphni-lancement-officiel
4 89

Co-fondé par Marie Ekeland (ex-Elaïa, France Digitale), le fonds Daphni a vocation à explorer une nouvelle approche du financement des start-up. Surprise : le duo FNAC-Darty suit.

Daphni démarre vraiment ses activités et cette société de capital-risque veut casser les codes dans le secteur. Comment renouveler (voire régénérer) le monde du financement des start-up ?

Le projet avait été initié il y a un an. Mais le lancement officiel survient en ce début de semaine. Daphni se positionne comme une « VC-As-A-Platform », créée par cinq experts du financement de start-up et de la sphère numérique : Marie Ekeland (ex-Elaïa, co-fondatrice de France Digitale), Pierre-Eric Leibovici et Pierre-Yves Meerschman (ex-Orkos Capital), Willy Braun et Mathieu Daix (France Digitale).

Une communauté de 200 experts ou passionnés du numérique (entrepreneurs, investisseurs, dirigeants d’entreprises…) a été constitué pour animer « une plateforme numérique communautaire et propriétaire » 100% VC.

L’objectif de cette « team de mutants » comme elle s’auto-définit est d’industrialiser les processus d’échanges entre parties prenantes. Une démarche censée fluidifier les relations.

L’activité démarre avec un premier véhicule de financement – le FPCI Daphni Purple – doté de 150 millions d’euros. Il permettra d’investir dans des start-up numériques européennes qui développent des nouveaux usages. Des hubs situés dans des carrefours de l’innovation comme Londres, berlin, Copenhague, Stockholm, Amsterdam et Helsinki).

Les noms des premiers lauréats seront communiqués prochainement. Selon Les Echos, la start-up Agricool (recyclage de conteneurs) en ferait partie.

Le pool d’investisseurs qui soutien Daphni est dense : outre le volet institutionnel (Bpifrance notamment dans le cadre du Programme d’Investissements d’Avenir et le Fonds Européen d’Investissement), on trouve Crédit Mutuel Arkéa, FNAC-Darty, MAIF Avenir, Nokia, PRO BTP, Société Générale et SWEN Capital Partners.

On trouve parmi les contributeurs un acteur inattendu issu de la distribution de produits culturels et de l’électroménager. Alors que le nouvel ensemble est en cours de constitution, le groupe FNAC-Darty prend déjà position dans une volonté de « renforcer son rôle d’acteur de l’innovation » dans des domaines qui l’intéressent : nouveaux usages de consommation et technologie favorisant la distribution de biens et services en mode omnicanal.

Des collaborateurs de FNAC-Darty ont déjà rejoint la communauté Daphni pour effectuer cette veille sur les nouvelles tendances qui se dégagent du numérique.

(Crédit photo : Daphni)


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur