Financement : Time Equity Partners projette un fonds de 100 millions d’euros

Entreprise
time-equity-partners

La société d’investissement européenne Time Equity Partners cherche à constituer un fonds de 100 millions d’euros pour soutenir une dizaine d’entreprises françaises du secteur numérique.

Via sa structure de capital-développement Time Investors, la société d’investissement européenne Time Equity Partners cherche à constituer un fonds de 100 millions d’euros pour accompagner la croissance d’une dizaine d’entreprises françaises du secteur numérique.

Son domaine d’action se portera essentiellement sur l’e-santé, l’e-learning et l’Internet des objets, avec en toile de fond la convergence serveur-réseau-stockage et les technologies mobiles.

Principal actionnaire et maison mère de la plate-forme Time Investors (basée dans le VIIIe arrondissement de Paris), Yam Invest remet au pot à hauteur d’un tiers des capitaux après avoir débloqué, en 2010, une première enveloppe de 50 millions d’euros.

Celle-ci a été répartie en plusieurs dotations de 3 à 10 millions d’euros, pour soutenir 7 entreprises dont Oodrive (stockage ), Mobile Network Group (marketing mobile), TransMedia Communications (gestion du droit d’auteur) ou encore l’opticien allemand en ligne Brille24.

Il est question de relever jusqu’à 15 millions d’euros le montant des participations accordées dans le cadre de ce deuxième fonds auquel l’État pourrait contribuer pour partie.

La Caisse des Dépôts et le Commissariat général à l’investissement pourraient en l’occurrence, selon Les Echos, injecter à eux deux entre 20 et 30 millions d’euros.

C’est tout du moins ce qu’a laissé entendre Henri Bodinat, ancien P-DG de Sony Music et aujourd’hui président de Time Equity Partners.

L’intéressé compte aussi solliciter le concours de sociétés d’investissement généralistes et grandes entreprises françaises impliquées dans les secteurs de l’automobile, de la construction et de l’énergie.

Et Henri Bodinat d’ajouter : “L’intérêt est réel. Outre l’argent que cela peut leur rapporter, les grands groupes peuvent, via leur investissement, réussir à mieux appréhender le monde du numérique et comprendre comment en profiter dans leur métier“.

—— A voir aussi ——
Quiz ITespresso.fr : géants du Web, qui a racheté qui ?

Crédit photo : FERNANDO BLANCO CALZADA – Shutterstock.com


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur