Avec Firebase, Google s’offre le Dropbox des développeurs

Cloud
cloud-econocom-acquiert-asp-serveur

Google vient de faire l’acquisition de Firebase, une start-up tournée vers les développeurs, afin de consolider Google Cloud Platform.

Présentée comme la toute première plate-forme BaaS (Backend-as-a-service), Firebase tombe dans l’escarcelle de Google. Si le montant de la transaction n’a pas été confirmé, Google précise que Firebase rejoindra l’équipe en charge de Google Cloud Platform.

La start-up vient épauler les développeurs pour concevoir des applications mobiles (sous Android ou iOS) ou Web.

Fondé en 2011, Firebase propose aux développeurs de synchroniser les données en temps réel dans son cloud dans une optique collaborative.

A cet effet, une API offre une interface standard et un accès en temps réel à la base de données dans l’objectif de synchroniser les données avec le poste de travail du développeur.

Il n’en fallait pas plus pour que Firebase soit qualifié de « Dropbox des développeurs ». Le service peut également être utilisé pour bâtir des applications qui fonctionnent sans connexion.

Les données sont stockées suivant le format JSON (Javascript Object Notation) dans le datacenter Softlayer (hébergeur entré dans l’escarcelle d’IBM) situé à Dallas. L’identification sous HTTPS pour accéder aux données via une URL est garante de la sécurité, tout en offrant la simplicité à l’usage.

Pour accompagner sa croissance, la start-up basée à San Francisco a déjà réussi à lever 7 millions de dollars en 2012 puis 5,6 millions en 2013.

Firebase compte actuellement 111 000 développeurs enregistrés à sa plate-forme et précise qu’elle ne changera pas ses habitudes dans l’immédiat, en continuant notamment à supporter Android mais aussi iOS. Le service conserve donc son offre gratuite (« The hacker plan ») ainsi que ses trois autres payantes (« Candle » , « Bonfire » et « Blaze »).

Rejoindre Google lui permettra d’acquérir une dimension supplémentaire, selon les propres mots de James Tamplin, co-fondateur et P-DG de la société. «Avec le talent d’ingénierie de Google , les ressources et l’infrastructure technique , nous serons en mesure de faire beaucoup plus , beaucoup plus rapidement. »

De son côté Google va bénéficier des 111 000 développeurs ayant opté pour Firebase.

Google profitera de l’événement Google Cloud Platform Live prévu le 4 novembre pour communiquer plus en détails sur Firebase.

Cette année, il s’agit de la troisième acquisition majeure de Google pour Cloud Platform après celles de Stackdriver et Zync.

 

 

Crédit photo : Shutterstock.com


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur