Fireclick accélère la lecture des pages Web

Cloud
Information - news

La jeune société californienne Fireclick a mis au point un logiciel serveur qui anticipe le téléchargement des éléments d’une page Web vers l’ordinateur de l’internaute.

Entre les déboires de l’Internet câblé et le démarrage poussif de l’ADSL, on peut prédire un bel avenir aux technologies qui accélèrent la navigation sur le Web à partir d’un banal modem 56K. Et pour grappiller quelques secondes lors du téléchargement d’une page, plusieurs moyens sont en cours d’expérimentation chez les marchands du Web. La jeune société californienne Fireclick vient de présenter sa méthode, qui consiste à anticiper la lecture des images ou de texte au sein d’un site en analysant le chemin que pourrait prendre l’internaute.

Commercialisé dans les prochains jours auprès des professionnels de la vente en ligne, le système repose sur un logiciel serveur baptisé Blueflame. Positionné à coté du serveur de contenu Web habituel, il communique avec une applet Java lancée sur le navigateur de l’internaute pour savoir quelle prochaine page est susceptible d’être lue. Par exemple, en consultant le catalogue de produits d’un magasin de sport, un clic vers un modèle de survêtement pourrait provoquer le téléchargement dans le cache “client”, dès la fin du premier chargement, des informations concernant d’autres modèles de survêtement. Selon ses détracteurs, ce système a tout de même un inconvénient : il prend le risque d’occuper de la bande passante et les ressources du serveur pour des informations qui ne seront pas forcément lues par l’internaute.

La société Wwwhoosh a, pour sa part, imaginé une autre solution serveur. Plutôt que d’alimenter la lecture d’une page Web en délivrant par à-coups les différents éléments d’une page (avec une trentaine de fichiers images par exemple), le logiciel serveur du même nom rassemble tous ces fichiers en un seul. Au lieu d’une trentaine d’accès vers le serveur, qui peuvent prendre chacun plusieurs dixièmes de secondes, l’opération ne génère plus qu’une requête de lecture unique. On économise au total, selon le concepteur, plusieurs secondes de téléchargement, ce qui ramènerait la lecture d’une page optimisée de 9 à 3 secondes. En revanche, le système impose l’installation d’une extension au navigateur, qui se charge de défaire le paquet. Celle-ci est gratuite et pèse environ 200 Ko.

Pour en savoir plus :

* Fireclick

* Wwwhoosh (en construction)


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur