Firefox 1.0 débarque en français

Mobilité

La version finale du navigateur alternatif, qui a le vent en poupe, arrive sur les PC. Campagne publicitaire et fêtes mondiales accompagnent sa sortie.

Comme annoncé la version finale de Firefox 1.0 est désormais disponible pour plates-formes Windows, Mac OS X et, biensûr, Linux. Et en français, notamment, parmi une douzaine de langages. D’autres localisations sont prévues. Téléchargeable gratuitement (le fichier ne pèse que 5,1 Mo pour Windows), Firefox peut également s’acheter pour 15 dollars sous forme d’un CD accompagné de son livret sur MozillaStore. Développé par des centaines de contributeurs de la fondation Mozilla, ce navigateur alternatif a le vent en poupe depuis quelques mois. Il est notamment réputé pour sa navigation par onglets, ses outils anti-publicitaires et le blocage des pop-up ou encore la recherche intégrée dans la barre d’outils ou la sécurité (désactivation des contrôles ActiveX).

D’autres modules comme l’intégration d’un gestionnaire de fils RSS, la simplification des téléchargements et la modularité de l’application, tant par la personnalisation des skins que par l’ajout d’extensions, sont également à mettre sur le compte de son indéniable succès. Avant le lancement de la 1.0, la version Release Candidate avait généré environ 8 millions de téléchargements. Avec Firefox 1.0, les animateurs de Mozilla.org espèrent atteindre 10 millions de téléchargements sur 100 jours. Et 10 % du marché des navigateurs en 2005 (voir édition du 26 octobre 2004).

Sortie eurphorique

Le succès ne semble pas se démentir : les serveurs Mozilla.org et GetFirefox.com sont restés inaccessibles depuis le début de la journée (Mozilla.org aurait cependant été victime d’une attaque par déni de service). Et SpreadFirefox.com s’affiche (quand il veut bien) dans une sobriété inhabituelle. On se tournera sur Mozilla-europe.org ou le serveur FTP pour obtenir le précieux fichier d’installation.

Une sortie euphorique accompagnée d’une campagne publicitaire sans précédent dans le monde du libre qui sera lancée à partir du site promotionnelle SpreadFirefox et devrait se prolonger en pleine page de quotidiens américains tels que le New York Times grâce aux donations faîtes par des milliers de supporters pour ne pas dire militants. En échange, ils devraient voir leurs noms imprimés au logo du navigateur, un renard qui engloble la Terre. Inutile de rester devant son écran pour autant. La fondation Mozilla invite à fêter, physiquement et verre à l’appui sur toute la planète, la sortie de Firefox 1.0. “Firefox mérite de réussir”, estime Tristant Nitot, président de Mozilla Europe, dans son blog, “mais si ça n’est pas le cas, il aura au moins souligné l’incroyable succès de l’Open Source, surtout connu au sein de la communauté du Web.”


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur