Firefox 28 : cap vers Australis après l’épisode Metro

CloudPoste de travailSystèmes d'exploitation
firefox-28-mozilla

Après la mise en sommeil du projet Firefox Metro, la dernière version stable du navigateur Web de Mozilla n’apporte que des changements mineurs. Prochaine étape, l’intégration de l’interface Australis.

La fondation Mozilla a publié la version finale de son navigateur Web Firefox 28 pour Windows, OS X, Linux et Android.

La mouture précédente, livrée début février, apportait de nombreuses avancées en matière de sécurité, intégrait davantage de fonctionnalités sociales et progressait sur la question de la vie privée avec l’extension HTTPS Everywhere. Le cycle de développement accéléré, ponctué d’une mise à niveau toutes les six semaines, se poursuit avec quelques changements précipités sur la feuille de route.

Firefox 28 devait initialement se distinguer comme la première version finale du butineur de Mozilla à supporter officiellement l’interface “Modern UI” (ex-Metro) de Windows 8. Mais le projet, qui avait déjà pris du retard à plusieurs reprises, a été mis en sommeil la semaine passée après plus d’un an de développement. Raison évoquée : le panel de testeurs n’a pas atteint une masse suffisamment critique (jamais plus de 1000 utilisateurs actifs par jour), notamment de part l’adoption plutôt décevante du nouvel OS de Microsoft.

Fonctionnellement parlant, cette adaptation à l’environnement tactile de Windows 8 devait se traduire par la prise en charge de commandes tactiles multipoints comme le zoom et le glisser-déplacer. Dans la bêta publiée début février, on entrevoyait également un mode plein écran et la possibilité “d’ancrer” des applications sur la gauche ou la droite de l’interface.

Ce chantier mis en suspens, les principales améliorations recensées concernent les performances, la stabilité… et le multimédia : prise en charge du codec VP9 développé par Google comme alternative au H.265, contrôle du volume avec HTML5, audio Opus pour le conteneur WebM… A noter, sur Android, l’apparition de nouvelles options de partage et le support natif de la sélection de texte ainsi que des opérations couper/copier.

Prochaine étape, Firefox 29, qui devrait marquer l’entrée de la nouvelle interface Australis, voulue plus “moderne, claire et confortable”, avec un travail de fond sur l’ergonomie. Redessinés, les onglets exploitent des contours arrondis et se fondent dans la couleur dominante de la fenêtre (sauf celui qui est actif). Mozilla cherche aussi à optimiser l’espace disponible, tout particulièrement sur les petits écrans des smartphones. La barre de titre occupe ainsi moins de place, tandis que certains boutons (précédent, téléchargements) n’apparaissent que lorsque c’est nécessaire. Parmi les éléments restant affichés en permanence, plusieurs sont déplacés. C’est le cas du bouton donnant accès au menu général : jusqu’alors positionné sur la gauche dans la barre de titre, il est relocalisé sur la droite de la barre d’adresse.

—— A voir aussi ——
Quiz ITespresso.fr : que savez-vous à propos du W3C ?

Crédit photo : cozyta – Shutterstock.com


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur