Firefox 29 inaugure l’interface Australis

Cloud
firefox-29-australis

La nouvelle version du navigateur Web développé par la Fondation Mozilla s’appuie sur une interface voulue plus “moderne, claire et confortable”, avec un travail de fond sur l’ergonomie.

La fondation Mozilla a publié la version finale de Firefox 29 pour Windows, OS X, Linux et Android.

Cette nouvelle mouture du navigateur Web concrétise, sur les plates-formes desktop et mobiles, un travail de fond mené depuis près de deux en matière d’ergonomie. Elle exploite en l’occurrence une toute nouvelle interface baptisée Australis. Cette dernière est voulue plus “moderne, claire et confortable” que celle utilisée jusqu’alors.

Mozilla a notamment apporté des retouches au niveau des onglets, qui se fondent désormais dans la couleur dominante de la fenêtre (sauf celui qui est actif), avec des contours arrondis. Autre chantier : l’optimisation de l’espace disponible, tout particulièrement sur les petits écrans des smartphones. La barre de titre occupe ainsi moins de place, tandis que certains boutons (précédent, téléchargements) n’apparaissent que lorsque c’est nécessaire.

Parmi les éléments restant affichés en permanence, plusieurs sont déplacés : jusqu’alors positionné sur la gauche dans la barre de titre, le bouton donnant accès au menu général est relocalisé sur la droite de la barre d’adresses. Cette dernière s’enrichit par ailleurs d’un bouton permettant à la fois d’accéder au dossier des favoris et d’y ajouter une page Web, en un clic.

Mozilla creuse également la dimension de personnalisation, afin que la navigateur puisse intégrer plus facilement les nouvelles fonctionnalités qui seront déployées au fil des versions. Ainsi, les modules complémentaires sont mis au niveau des fonctionnalités natives, sans distinction dans le menu des paramètres. L’utilisateur final aura aussi la main en termes de personnalisation : un bouton accessible en permanence lui permettra de réorganiser l’agencement de tous les éléments d’interface sur le modèle du glisser-déposer.

Le système de synchronisation évolue lui aussi : son utilisation ne requiert désormais plus qu’un compte Mozilla. De quoi simplifier la sauvegarde des marque-page, mais aussi les jonctions avec les terminaux mobiles équipés du système d’exploitation Firefox OS. Firefox 29 intègre également l’API Gamepad dans sa version finalisée. Certains des améliorations apportées en coulisse – voir la liste complète – concernent les développeurs, par exemple l’implémentation effective des fonctions <input type=”number”> et <input type=”color”>.

A noter que le champ de recherche est encore séparé de la barre d’adresses, ce qui n’est plus le cas sur les principaux navigateurs du marché.

mozilla-firefox-28-onglets
Avec Australis, les onglets s’arrondissent.

—— A voir aussi ——
Quiz ITespresso.fr : incollable sur la publicité en ligne ?


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur