Firefox 30 : passage au régime sans plugin

Cloud
firefox-30-plugin

A moins de figurer provisoirement sur liste blanche ou de conditionner le fonctionnement d’une extension, les plugins seront désactivés par défaut dans la nouvelle version du navigateur Web de Mozilla.

Pour améliorer la stabilité, les performances, l’autonomie et la sécurité de son navigateur Web, Mozilla a choisi de prendre ses distances vis-à-vis des plugins.

En début d’année, il a été décidé d’altérer le comportement de Firefox afin qu’il désactive, par défaut, la plupart desdits plugins. Cette modification entre officiellement en vigueur ce 10 juin avec la publication – en version finale – de Firefox 30 pour Windows, OS X et Linux.

Une fois la mise à jour effectuée, il appartiendra à l’utilisateur d’autoriser lui-même, en un clic, l’exécution des plugins bloqués préventivement. C’est le principe du “click-to-play”, adopté sous une forme similaire par Google. Le groupe Internet désactive plus exactement, dans son propre butineur, toutes les extensions non issues du Chrome Web Store.

A l’attention des développeurs qui n’ont pas la possibilité de migrer immédiatement vers de nouvelles technologies (emscripten, asm.js…), Mozilla a mis en place une liste blanche provisoire où figurent aujourd’hui les demandes traitées et validée par ses équipes entre le 28 février et le 31 mars derniers.

Ce sursis est valable pour quatre versions de Firefox, donc 24 semaines selon le cycle de développement actuel. Dans tous les cas, les éditeurs sont invités à établir un plan de migration à court terme vers une solution indépendante de tout plugin. Par opposition aux extensions écrites en JavaScript, ces exécutables compilés tendent à détériorer significativement les performances du navigateur.

Cette mise à jour apporte aussi un certain nombre de nouveautés – voir la liste complète – en matière de multimédia, dont le support du framework multimédia Gstreamer. L’API WebAudio permet désormais de contrôler le volume indépendamment pour chaque fenêtre. La gestion parfois erratique des ombrages en CSS3 avec box-shadow est régularisée. Quant à la propriété background-blend-mode (fondu des images en arrière-plan), elle est désormais activée par défaut.  A noter enfin la possibilité d’utiliser l’attribut line-height pour la balise <input type=reset|button|submit”>.

Il reste toutefois certains bugs non résolus. Exemple sur OS X, où le raccourci clavier “commande-L” n’ouvre plus de nouvelle fenêtre s’il n’y en a pas au moins déjà une d’active. Le navigateur connaît également des difficultés à la fermeture. Un message “Firefox est déjà en cours d’exécution” peut s’afficher au lancement d’une nouvelle session, signe que certains processus n’ont pas été correctement arrêtés. Un phénomène amplifié dans le cas où l’utilisateur choisit de purger automatiquement son historique de navigation.

mozilla-firefox-plugins

—— A voir aussi ——
Quiz ITespresso.fr : connaissez-vous les banques d’images sur Internet ?

Crédit photo : ehtesham  – Shutterstock.com


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur