Firefox 33 : la vidéo du VP8 au H.264

Cloud
firefox-33

La nouvelle version stable du navigateur Web de Mozilla prend partiellement en charge le codec vidéo H.264 (en plus du VP8) et se montre moins gourmande en ressources.

La Fondation Mozilla a publié la version finale de Firefox 33 pour Windows, OS X, Linux et Android.

Cette nouvelle mouture stable du navigateur intègre le support partiel des vidéos compressées en H.264, via le codec OpenH264, développé par Cisco et basculé fin 2013 sous licence open source, à l’initiative de l’équipementier réseau, qui a pris la décision de payer tous les droits afférents.

Complément idéal au VP8 déjà pris en charge par Firefox, l’OpenH264 permettra de mener des sessions de vidéoconférence via la technologie WebRTC… mais pas de lire des vidéos, à cause d’une absence de compatibilité avec le format “high profile”, couramment exploité dans ce cadre.

Mozilla annonce par ailleurs une optimisation des algorithmes gérant les requêtes Web lancées dans la barre d’adresse, ainsi que l’affichage des suggestions de recherche directement sur la page de garde du butineur – et sur celle liée à l’ouverture d’un nouvel onglet.

Sur mobile, il est désormais possible d’afficher une vidéo sur un téléviseur via une clé Chromecast ou un lecteur multimédia Roku. Ce directement depuis la version Android de Firefox. Autre nouveauté (qui concerne aussi le desktop) : un gain en matière de mémoire vive utilisée (40 % environ), dû à des changements dans la gestion des chaînes de caractères par le moteur JavaScript.

Sur les 9 failles de sécurité éliminées, trois sont critiques et permettent une prise de contrôle à distance. Il est donc indispensable de procéder à la mise à jour. Comme le note Silicon.fr, le moteur interne de Firefox est exploité par d’autres produits, qui bénéficient eux aussi d’une mise à niveau. C’est le cas de Thunderbird, dont la version 31.2.0 corrige six vulnérabilités, dont trois critiques.

La nouvelle mouture de la suite Internet SeaMonkey – la 2.30 – n’est actuellement accessible qu’en bêta. Les développeurs restent discrets sur les failles qu’elle élimine. Toutefois, nous devrions en toute logique retrouver les mêmes correctifs que sous Firefox 33… avec en complément, de multiples améliorations en termes de gestion du chiffrement des données.

—— A voir aussi ——
Quiz ITespresso.fr : que savez-vous à propos du W3C ?

Crédit photo : chbaum – Shutterstock.com


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur