Firefox 40 de sortie sur Windows 10

Poste de travail
3 1

Le support officiel de Windows 10 est au menu de Firefox 40, tout comme un processus de vérification des extensions et une meilleure protection contre les malware.

La Fondation Mozilla a publié la mouture 40.0 de son navigateur internet Firefox. Celui-ci est dès à présent disponible au téléchargement sur le site Firefox.com tandis qu’il est en cours de déploiement sur Google Play pour la déclinaison Android.

Si les versions précédentes de Firefox fonctionnent sur Windows 10, Firefox 40 est la première mouture à le prendre officiellement en charge. On note des changements cosmétiques subtils, dans la lignée des codes esthétiques du nouvel OS de Microsoft. Les icônes sont plus grosses et les menus prennent moins de place afin d’en laisser plus pour le contenu web.

On notera aussi que la messagerie Firefox Hello gagne le partage de liens hypertexte.

Après avoir stigmatisé la pratique de Microsoft consistant à faire d’Edge le navigateur internet par défaut lorsque Windows 10 a été installé suivant le processus express, Mozilla contre-attaque. La Fondation explique tout d’abord comment faire de Firefox le navigateur par défaut sous Windows 10.

Le volet moteur de recherche est aussi de la partie : la boîte de recherche associée à Cortana dans la barre des tâches exploitera les résultats de recherches effectuées via le moteur assigné par défaut dans Firefox. Et ce plutôt que Bing, qui était jusqu’alors privilégié. Pour l’heure, Firefox est le seul navigateur à proposer ce dispositif sans avoir besoin d’installer une extension.

Avec Firefox 40, Mozilla ouvre son chantier consistant à vérifier systématiquement les extensions, qui constituent un élément central de l’expérience utilisateur.

La fondation en a profité pour dévoiler un processus de certification de ces extensions, basé sur des guidelines fournies aux développeurs. Elle précise que dans les prochaines versions de Firefox, toute extension tierce qui n’a pas été certifiée par ses soins sera désactivée par défaut.

Avec Firefox 40, la première étape consiste simplement à afficher un avertissement à l’attention de l’utilisateur, rappelant que l’extension n’est pas certifiée. Le chantier est vaste et Mozilla laisse encore du temps aux développeurs pour que leurs extensions suivent son cahier des charges. Les signatures numériques de certification sont faites via addons.mozilla.org.

Sus au malware

Autre enjeu majeur de cette nouvelle mouture, les malware, contre lesquels de nouvelles mesures sont prises.

Dans une contribution de blog, Mozilla annonce ainsi avoir étendu les mesures de protection dans Firefox 40 grâce à de nouveaux développements autour du service Safe Browsing de Google. Via ce dernier, Firefox est en mesure d’identifier les téléchargements de fichiers malveillants sur les 4 déclinaisons de Firefox 40 et d’avertir les utilisateurs de la présence d’un logiciel malveillant.

Firefox 39 avait déjà étendu le monitoring lors du téléchargement de fichiers aux versions Mac et Linux du navigateur. En plus de cela, Firefox 40 affiche des avertissements si l’internaute visite une page connue pour héberger des logiciels malveillants pouvant effectuer des modifications indésirables à son ordinateur.

Quant à la version Android, elle s’enrichit du support de l’API Android Presentation. Les images de type JPEG utilisent, elles, moins de ressources mémoire, tandis qu’un appui long sur les boutons de navigation (retour et avance) permettent de visualiser l’historique de navigation.

Fort « d’un demi-milliard d’utilisateurs dans le monde », Firefox se pare de nouveaux atours avec cette mouture 40 multiplateforme.

(Crédit photo @Mozilla)


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur