Firefox affecté par une nouvelle faille de sécurité

Cloud

Qualifiée de “modérée”, la vulnérabilité permet d’accéder aux informations situées en mémoire.

Les failles se suivent et ne se ressemblent pas. Après la série de failles corrigées fin mars (voir édition du 24 mars 2005), une nouvelle brèche vient d’être mise en évidence dans Firefox par FrSIRT (French Security Incident Response Team, ex K-Otik), le 4 avril dernier. La vulnérabilité se situe au niveau du gestionnaire JavaScript.

Selon FrSIRT, le gestionnaire JavaScript “ne filtre pas correctement certaines variables forgées, ce qui pourrait être exploité afin d’accéder en lecture à des portions arbitraires de la mémoire”. Autrement dit, la faille permettrait à celui qui l’exploite d’espionner les contenus chargés par le navigateur mais pas de les modifier ou d’agir sur le système. FrSIRT attribue une dangerosité “modérée” à la faille qui affecte toutes les versions de Firefox ainsi que la suite Mozilla.

Pour l’heure, aucun correctif ne corrige la faille exploitable à distance comme en local. Pourtant, la faille a bien été corrigée si l’on en croit cette page. Le correctif pourrait être intégré dans une prochaine version de Firefox (la 1.0.3) attendue prochainement. En attendant, FrSIRT recommande simplement de désactiver le JavaScript (à partir des Fonctionnalités Web des Options du menu Outils). Une recommandation déjà entendu pour un autre navigateur vedette…


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur