Firefox OS : Mozilla confirme le retrait

MobilitéOS mobilesSmartphones
firefox-os-mwc-2015
2 9

La Fondation Mozilla va stopper l’exploitation de Firefox OS après la version 2.6 prévue pour mai. L’art d’éteindre au fur et à mesure un OS mobile.

En décembre 2015, Mozilla annonçait qu’il comptait de désengager de Firefox OS afin de se focaliser sur l’Internet des objets (IoT) et d’autres types de produits connectés que les smartphones. La Fondation confirme le retrait, tout en apportant des précisions sur les prochaines étapes.

Elle vient d’annoncer à sa communauté de développeurs que Firefox OS pour smartphone ne sera plus supporté après la livraison de la version 2.6, escomptée pour mai 2016. Cette dernière mouture succèdera à la version 2.5 disponible depuis la mi-novembre 2015 pour les développeurs.

Outre l’arrêt du support de l’OS mobile, Mozilla stoppe aussi les efforts fournis autour de sa place de marché dédiée d’applications. A compter du 29 mars prochain, les soumissions d’applications pour Android, desktop et tablette ne seront plus acceptées.

Mozilla retirera également toutes les applications ne supportant pas Firefox OS de sa place applicative à partir de cette date. Les applications Firefox OS continueront, elles, à être acceptées jusqu’en 2017. La fondation n’a pas encore statué sur l’échéance visant à mettre un terme à cette marketplace.

Lancé en 2012, Firefox OS avait été pensé comme une alternative aux OS mobiles déjà en place. Mais seulement quelques smartphones ont été lancés depuis lors, à l’image du ZTE Open lancé initialement en Espagne en 2013.

Mozilla avait également des plans pour que Firefox OS soit utilisé sur des téléviseurs connectés, avec des premiers produits lancés à la mi-mai 2015 (plusieurs modèles Viera signés Panasonic).

Mais, le fossé et le retard à combler face à Android de Google et iOS d’Apple était visiblement trop grand. La fondation Mozilla n’a également probablement pas eu les reins assez solides au niveau financier pour conquérir un marché dominé par des sociétés aux capitalisations boursières faramineuses.

Firefox OS n’a donc jamais obtenu la taille critique pour que Mozilla consente à réaliser plus de dépenses dans ce domaine.

A l’occasion du Mobile World Congress 2015, on avait pourtant pu penser que Firefox OS allait enfin prendre son envol. Un accord avec Orange pour couvrir l’Afrique ainsi que le Moyen-Orient en partie ainsi qu’un rapprochement avec LG U+, Telefonica et Verizon laissaient en effet présager du meilleur pour l’OS mobile de la fondation.

Dans un billet de blog, la fondation explique ses choix : « Les circonstances, avec de multiples systèmes d’exploitation et des écosystèmes d’applications bien en place, ont fait que nous devions rattraper un gros retard, et les conditions ne sont pas réunies pour que Mozilla puisse l’emporter avec des smartphones commerciaux. »

Mais, Mozilla ne baisse pas les bras pour autant et préfère désormais se focaliser sur l’Internet des Objets, espace que la fondation a déjà investi avec des « premiers avancements techniques concrets ».

La page Firefox OS va donc se tourner et laisser place à une nouvelle phase d’innovation, toujours adossée aux technologies web ouvertes.

(Crédit photo : @Mozilla)


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur