Firefox tisse des liens avec Windows 8

CloudPoste de travailSystèmes d'exploitation

Firefox s’accommode progressivement de Windows 8. La dernière version nightly (instable) franchit un cap dans l’intégration au sein de l’interface graphique Modern UI.

La dernière nightly de Firefox, qui préfigure de la version 19 attendue pour la semaine prochaine, franchit un cap dans son intégration au sein de l’interface Modern UI de Windows 8.

Comme entrevu à l’automne avec la publication d’une mouture “Metro Preview“, la transition vers le nouvel OS de Microsoft implique patience et longueur de temps.

Illustration avec une prise en charge des extensions et modules complémentaires – dont le greffon Adobe Flash – qui demeure hasardeuse.

Mais ce premier jet laisse entrevoir, dans le fond comme dans la forme, une convergence affirmée vis-à-vis des butineurs de référence, autour d’une interface épurée à la mode de Windows 8.

L’accent est mis sur les icônes et les tuiles, aux dépens des menus contextuels. Une zone distincte sur la gauche regroupe les marque-page ; à l’opposé s’affichent les téléchargements.

Un clic droit fait apparaître une barre supérieure qui regroupe les miniatures des onglets et la barre d’adresses, qui permet aussi d’effectuer des recherches, sur plusieurs moteurs à la fois.

Outre Bing (privilégié pour afficher les résultats), Google et Yahoo, Firefox indexe du contenu issu des sites d’e-commerce (Amazon, eBay), mais aussi de Twitter et de Wikipédia.

Dans l’encart inférieur, on retrouve plusieurs icônes qui permettent d’ajouter un site à la liste des favoris, d’épingler une page sur l’écran de démarrage, d’effectuer un zoom ou de rechercher un terme.

La barre dite “des Charmes” donne toujours accès à des options supplémentaires, parmi lesquelles le masquage des onglets, la synchronisation automatique, la définition d’un mot de passe principal et le réglage de la fonctionnalité Do Not Track (blocage du ciblage publicitaire).

Le système de mises à jour silencieuses (effectuées en arrière-plan sans intrusion de fenêtres pop-up et notifications) introduit en début d’année s’allie à Firefox Sync.

PCInpact note que cette version préliminaire manque encore de réactivité. Il semble toutefois possible de l’installer en complément à la version stable, qui prend alors le relais dans l’environnement de type Bureau.

Pour que la tuile “Firefox Nightly”, reconnaissable à son quadrillage, s’affiche sur le Start Screen, il faut s’assurer qu’Internet Explorer 10 n’est pas le navigateur par défaut. Un réglage à paramétrer manuellement.

A noter que Windows RT est exclu de la liste de compatibilité. Cette version de Windows 8 optimisée pour l’architecture microprocesseur ARM ne peut pas exécuter d’applications Win32 et ses interfaces de programmation imposent de lourdes restrictions aux développeurs.

Google et Mozilla s’en sont inquiétés au premier chef, invoquant des pratiques anticoncurrentielles par lesquelles le seul Internet Explorer offrirait une expérience optimale sur la plate-forme en question. Microsoft fait l’objet d’une enquête à cet égard.

—— A voir aussi ——
Quiz ITespresso.fr : connaissez-vous bien les navigateurs Web ?


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur