Firefox voudrait bien briller en entreprise

Cloud

Des contributeurs créent un nouveau groupe de travail pour stimuler
l’adoption de Firefox en entreprise : le Firefox Enterprise Work Group.

Lentement mais sûrement, Firefox fait son trou sur le marché grand public. Mais quelles sont les conditions pour que ce navigateur libre connaisse un développement similaire dans les entreprises ? toutes tailles confondues – et les institutions ? La question a été posée hier par plusieurs contributeurs du projet sur SpreadFirefox.org, le site “officiel” de Firefox. Partant du constat que la communauté liée au projet a jusqu’ici apporté moins de réponses aux attentes spécifiques des entreprises qu’à celles des utilisateurs individuels, ils ont décidé d’ouvrir un groupe de travail centré sur les besoins des sociétés, le Firefox Enterprise Working Group.

Suivant le modèle du Firefox Support Working Group, le nouveau groupe de travail se fixe plusieurs objectifs : étudier le marché, identifier des méthodes pour améliorer le support aux entreprises, promouvoir le Panda Rouge auprès des sociétés et trouver un consensus sur les actions que devront prendre conjointement la communauté Mozilla et la Mozilla Corporation. Un organe central de “gouvernance” pourrait par ailleurs être établi pour toutes les problématiques liées à Enterprise Firefox.

Un premier rendez-vous téléphonique est prévu le mercredi 25 juillet 2007 pour les entreprises intéressées. Contacté par Vnunet.fr, Mike Kaply, un salarié d’IBM participant activement à cette initiative, précise que la plupart des participants seront américains. Mais “d’autres créneaux pourraient être fixés pour les entreprises européennes très prochainement, suivant leur intérêt “, précise-t-il.

Une initiative d’en bas

“Ce n’est pas une initiative centralisée, nous confie pour sa part Tristan Nitot, fondateur et président de Mozilla Europe. Il s’agit d’une volonté de membres de la communauté qui déploient ou ont déployé Firefox en entreprise.”


Pour ce qui est de l’usage de Firefox en entreprise, Tristan Nitot avoue ne pas avoir d’indicateurs précis. Il ajoute néanmoins qu’un certain nombre de signaux permettent d’évaluer la progression des usages sur ce segment.

Tandis que les statistiques ont longtemps fait état d’usages plus importants du navigateur libre le week-end (et donc sur les postes de travail “domestiques “), de nouvelles données montrent notamment que les usages de Firefox tendent à se rééquilibrer entre la semaine et la fin de semaine.

Dans sa dernière étude sur les navigateurs (réalisée du lundi 2 au dimanche 8 juillet 2007), le cabinet Xiti vient par exemple de noter que “l’utilisation de Firefox continue à être proportionnellement plus importante le week-end que la semaine, avec néanmoins une progression du taux d’utilisation de Firefox depuis fin 2006 qui est un peu plus marquée en semaine.”


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur